Fatigue mentale : d’où ça vient et comment s’en débarrasser ?

Vous vous sentez épuisé ? Vous souffrez peut-être de fatigue mentale ou nerveuse. On vous explique d’où ça vient et comment s’en débarrasser.

Restez informée

Qu’est-ce que la fatigue mentale ou fatigue nerveuse ?

On utilise le terme fatigue mentale, fatigue nerveuse pour décrire une personne qui se sent fatiguée à tout moment de la journée, quand pourtant, elle n’a exercé ni effort physique particulier, ni travail intellectuel intense et que cet épuisement perdure dans le temps malgré le sommeil et le repos. On parle également d’asthénie.

On distingue différents types de fatigue anormale, selon les facteurs en jeu. Elle peut être due à une maladie, trouver son origine dans des perturbations du mode de vie, liée à la prise de substances toxiques ou de médicaments, ou encore être due au stress et à l’anxiété. Cette fatigue anormale est souvent responsable d’une baisse de moral, d’une perte d’appétit ou au contraire d’une prise de poids. Elle peut également entraîner un sentiment de désintérêt général et/ou une baisse de concentration. Les personnes qui souffrent de fatigue mentale ont l’impression que leurs fonctions intellectuelles tournent au ralenti. Elles ressentent souvent un déséquilibre entre ce qu’elles doivent accomplir et ce qu’elles se sentent capable de faire.

La fatigue mentale peut conduire à des pathologies plus graves comme la dépression ou le burn-out. C’est la raison pour laquelle il faut s’en inquiéter.

Quels sont les symptômes de la fatigue mentale ?

Parmi les symptômes qui peuvent vous mettre la puce à l’oreille, on retrouve cette sensation de fatigue qui perdure dans le temps, et ce malgré le sommeil et le repos. Cet épuisement qui apparaît alors que la personne n’a exercé ni effort physique particulier, ni travail intellectuel intense. Troubles du sommeil, troubles de la concentration, sentiment de désintérêt général, baisse de concentration ou hypersensibilité font également partie des différents symptômes.

Quelles sont les causes de la fatigue mentale ?

Ces symptômes apparaissent généralement après un événement marquant et tragique, un accident ou un décès par exemple. Ils peuvent également trouver leur origine dans des perturbations du mode de vie, (manque de sommeil, décalages horaires répétés – surmenage, épuisement professionnel – problèmes familiaux ou psycho sociaux).

Selon le site de l’assurance maladie Ameli, ces symptômes peuvent également être dus à une maladie :

  • l’anémie par carence en fer (la fatigue est plus intense si cette affection est sévère et apparaît rapidement)
  • des maladies infectieuses virales (grippe, mononucléose infectieuse, VIH, hépatite B, hépatite C, etc.), bactériennes (pyélonéphrite, tuberculose, maladie de Lyme, etc. ou, plus rarement, parasitaires.) ;
  • des pathologies endocriniennes (hypothyroïdie, diabète de type 2, insuffisance de sécrétion des glandes surrénales , etc.) ;
  • des affections auto-immunes (lupus, maladie de Crohn, etc.) ;
  • des atteintes neurologiques (maladie de Parkinson, sclérose en plaques, etc.) ;
  • des cancers ;
  • des maladies chroniques telles qu’une insuffisance cardiaque, une broncho pneumopathie chronique obstructive (BPCO ) ou une maladie rénale chronique ;
  • des affections chroniques comme la fibromyalgie ou des troubles du sommeil comme l’apnée du sommeil, le syndrome des jambes sans repos, l’insomnie ou la narcolepsie (besoin anormal et subit de sommeil dans la journée).

Comment se débarrasser de la fatigue nerveuse ?

Le mot d’ordre pour se débarrasser de la fatigue nerveuse : soigner son hygiène de vie. Au programme : alimentation équilibrée, activité physique régulière, ralentissement de son rythme quotidien, en consacrant plus de temps à la détente, à l’activité physique et à vos loisirs. Dans certaines situations, si la fatigue persiste malgré une bonne hygiène de vie, il faut impérativement consulter son médecin traitant. Toujours sur le site de l’assurance maladie, voici les situations dans lesquelles il faut impérativement prendre rendez-vous :

  • votre fatigue persiste après plusieurs jours ou semaines, malgré de nouvelles habitudes quotidiennes ;
  • vous vous sentez tellement épuisé que vous êtes incapable de vaquer à vos occupations de tous les jours ;
  • votre état provoque chez vous une certaine souffrance (angoisse, déprime) ;
  • votre fatigue s’accompagne d’autres symptômes (fièvre, perte ou gain de poids non désiré, douleurs, saignements menstruels abondants, soif marquée, etc.)

Source : site de l’assurance maladie, Ameli.

A lire aussi :

⋙ Fatigue, prise de poids, stress : 4 exercices pour se reprendre en main

⋙ Bientôt un test pour dépister la fatigue chronique ?

⋙ 10 astuces anti-fatigue pour booster son énergie

Source: Lire L’Article Complet