Finis, les "Madame", "Monsieur" : les impôts suppriment la civilité des usagers dans leur courrier

Depuis le 6 juillet 2022, une note de service interne de la direction générale des finances publiques (DGFIP) invite ses agents à ne plus indiquer la civilité des contribuables dans les courriers d’impôts.

La décision a été révélée par Le Figaro, le 13 juillet dernier.

Pour une meilleure inclusivité des usagers

« Madame » et « Monsieur » vont disparaître des courriers de la DGFIP. Dans le bloc destinataire du courrier, dans l’accroche, dans la formule de politesse en fin de message et parfois le corps de texte, la civilité n’est désormais plus mentionnée.

La raison d’un tel changement est la volonté de l’organisme publiquede favoriser l’inclusivité des contribuables et une meilleure reconnaissance « des évolutions de l’identité de genre ».

Il paraît ainsi nécessaire d’adapter la manière dont nous nous adressons à nos usagers.

« Nous sommes régulièrement saisis par les usagers qui souhaitent la modification, dans nos applicatifs, de la civilité qui leur est appliquée ou qui demandent la prise en compte d’un prénom d’usage », s’explique la DGFIP dans sa note, citée par Ouest France.

Désormais, un simple « Bonjour », suivi du prénom et potentiellement du nom du destinataire figurera dans les courriers d’impôts.

Comme le rappel l’institution : « Le contexte institutionnel et social actuel plaide en faveur d’une meilleure prise en compte des évolutions de l’identité de genre. Il paraît ainsi nécessaire d’adapter la manière dont nous nous adressons à nos usagers ».

  • Jennifer Lopez invite son enfant non-binaire sur scène en utilisant un pronom neutre
  • Ester Manas, le label de mode inclusive des femmes puissantes

Source: Lire L’Article Complet