France Inter en tête des audiences radio, suivi par RTL et Franceinfo

La radio publique en force. En cette rentrée et en amont d’une année électorale, France Inter reste la radio la plus écoutée de France devant
RTL, qui réduit son écart, tandis que
Franceinfo monte sur la troisième marche du podium, selon les chiffres publiés jeudi par Médiamétrie. Sur la période septembre-octobre, les radios dans leur ensemble ont rassemblé 40,6 millions d’auditeurs soit une perte d’environ 263.000 auditeurs par rapport à un an plus tôt.

Une situation moins dégradée qu’au printemps

La situation est toutefois moins dégradée qu’au printemps où le média radio avait enregistré son plus bas niveau d’audience avec 39,06 millions d’auditeurs. Par rapport à cette période bouleversée par les restrictions sanitaires, la radio regagne 1,6 million d’auditeurs.

France Inter conserve son rang de station la plus écoutée du pays, décroché en 2019 avec une audience cumulée de 11,9 %, en baisse de 0,6 point par rapport à l’an dernier mais en progression de 0,6 point par rapport à la dernière mesure Médiamétrie en avril-juin. « Je me réjouis que France Inter demeure la première radio de France. Cela signifie qu’elle est la radio de tous les Français quel que soit leur lieu de résidence, leur origine et leur âge », a réagi Laurence Bloch, directrice de la station.

Franceinfo confirme son envol

RTL, en deuxième position, affiche une audience cumulée de 10,7 % également en perte de vitesse par rapport à l’an passé à la même période (-0,4 point) mais réduit son écart avec sa grande rivale publique en progressant de 0,7 point par rapport au printemps. « Nous sommes contents. RTL gagne 700.000 auditeurs sur cette vague », s’est félicité Régis Ravanas, directeur général des activités audio du groupe M6.

Franceinfo confirme son envol, déjà marqué au printemps, et prend la troisième place du classement avec 9 % d’audience en augmentation sur un an (+0,2 point). « Franceinfo réalise sa meilleure rentrée depuis 16 ans. Nous confortons notre place de troisième radio de France et progressons sur tous les indicateurs », a commenté son directeur Jean-Philippe Baille.

NRJ se retrouve en quatrième position, en chute de 0,8 point en un an avec 8,4 % d’audience cumulée, mais demeure stable par rapport à la dernière vague. Cette enquête de Médiamétrie se base sur 21.133 personnes sondées pour la période d’écoute du lundi au vendredi, réalisées entre le 30 août et le 31 octobre 2021 auprès de la population âgée de 13 ans et plus, représentative de la population française.

Source: Lire L’Article Complet