God of War Ragnarök PS5 : Sony dévoile le look de Thor et plus d'infos sur le jeu

En complément du premier trailer diffusé lors du PlayStation Showcase, Santa Monica Studio est revenu plus en détails sur God of War Ragnarök dans un communiqué dévoilant de nombreuses informations supplémentaires : histoire, nouveautés de gameplay, personnages, et plus encore.

Nous y sommes enfin. Un an après avoir été teasé par Santa Monica, le prochain God of War s’est finalement révélé à nous par le biais d’un premier trailer, diffusé hier soir lors du PlayStation Showcase. Celui qui se fera donc bel et bien appeler God of War Ragnarök nous a ainsi dévoilé les premiers éléments de son intrigue, qui se déroulera quelques années après l’opus de 2018. Dans cette seconde étape de l’épopée nordique de Kratos et Atreus, ce dernier cherche à comprendre qui il est et qui il pourrait devenir, en particulier vis-à-vis de la prophétie qu’ils ont découverte. Mais malgré l’évolution de leur relation, leurs interactions restent souvent complexes et opposées : alors qu’Atreus ne veut pas être tenu à l’écart du conflit des Neuf Royaumes, Kratos veut tout faire pour protéger son fils.



Ce premier trailer nous a également donné un aperçu des deux antagonistes de ce nouveau volet, à savoir Freya et Thor, qui cherchent tous deux à se venger des actions passées de Kratos. Et le combat risque d’être rude puisque comme l’indique Mimir, qui sera lui aussi de retour, Thor est probablement le « plus grand tueur des Neuf Royaumes ». Côté gameplay, le studio assure avoir « travaillé dur pour capitaliser sur [ses] acquis obtenus lors de la création de God of War (2018) ». Ragnarök marquera donc le retour des « combats spectaculaires et intenses » de ce dernier, agrémentés de nouvelles capacités de combat et d’une invocation runique inédite pour Atreus. Sans compter, bien sûr, la présence des armes légendaires de Kratos : la hache Léviathan et les Lames du Chaos.



Avec une approche plus libre des affrontements, ce nouvel opus promet des ennemis « plus hostiles » et « de toutes nouvelles créatures issues de la mythologie nordique » au sein du bestiaire, comme le Stalker ou le Dreki, visibles dans la bande-annonce. Autre nouveauté, alors que l’opus précédent ne permettait de visiter que six des neuf royaumes, celui-ci offrira la possibilité de tous les visiter. Ainsi, Vanaheim, Svartalfheim, et Asgard, autrefois inaccessibles, viendront compléter l’aire de jeu, qui proposera également « de nouvelles zones et de nouveaux lieux » comme « des zones verdoyantes, des jungles exotiques et des réseaux miniers complexes ». Il n’y a maintenant plus qu’à attendre la sortie de God of War Ragnarök, prévue pour 2022 sur PS4 et PS5.

Source: Lire L’Article Complet