God of War reporté sur PS5 et PS4, futures licences, jeux PC : les dernières infos de Sony

Mauvaise nouvelle pour ceux qui attendaient impatiemment le prochain God of War : le titre, qui sortira également sur PS4, est finalement reporté à 2022. Le directeur des PlayStation Studios a cependant profité de sa prise de parole pour évoquer l’avenir de PlayStation : futures licences, arrivée des jeux sur PC, voici tout ce qu’il faut savoir.

Entre l’arrivée imminente de Ratchet & Clank: Rift Apart ainsi que la présentation plus que remarquée d’Horizon Forbidden West la semaine dernière, PlayStation ne manque pas de faire l’actualité ces derniers jours. Et si l’éditeur entend une nouvelle fois faire l’impasse sur l’E3 2021, il n’entend pas pour autant faire profil bas en cette période où les annonces pleuvent. Dans une nouvelle interview publiée sur le PlayStation Blog, Hermen Hulst, le directeur des PlayStation Studios, s’est ainsi laissé aller à quelques confidences quant à l’avenir de la firme et en a profité pour éclaircir certaines questions restées en suspend depuis plusieurs mois.

Et malheureusement, parmi ces dernières, les réponses sont loin d’être aussi réjouissantes que nous aurions pu l’espérer. Nous apprenons de ce fait que le prochain opus de God of War, qui n’a toujours pas de nom à l’heure actuelle, ne sortira pas en 2021 comme prévu. Les équipes ont en effet « décidé de repousser le jeu à l’année prochaine, afin que Santa Monica Studio puisse nous proposer un God of War exceptionnel ». Pour ce qui concerne Horizon Forbidden West, il explique qu’ils devraient être en mesure de le sortir pour les fêtes de fin d’année mais qu’à ce stade, ils n’en sont pas encore tout à fait sûrs. Ils font néanmoins « le maximum pour [n]ous le confirmer le plus rapidement possible ».

Autre information, qui en réjouira beaucoup cette fois-ci, God of War comme Gran Turismo 7 sortiront à la fois sur PS5 et PS4. La pénurie de consoles next-gen n’empêchera donc pas aux joueurs de profiter de ces expériences. D’ailleurs, Hulst en profite pour expliquer que Sony n’a pas l’intention de laisser la communauté PS4 « en plan », car « ce ne serait pas une bonne stratégie commerciale » de leur part. On peut donc s’attendre à un support de la cross-gen plus important que prévu initialement. Mais cela ne les empêchera aucunement de proposer des exclusivités PS5, à l’instar de Returnal et Ratchet & Clank: Rift Apart, car ils estiment que cela reste « essentiel ».

Plus encore, le directeur des PlayStation Studios a tenu à rappeler que plus de 25 jeux sont actuellement en cours de développement au sein des studios Sony, parmi lesquels près de la moitié sont des nouvelles licences. Il affirme au passage que ces dernières sont cruciales dans le sens où elles sont « l’âme du secteur du jeu ». Dans le lot, il devrait évidemment y avoir des jeux narratifs, qui « font partie de [leur] ADN », mais également des expériences plus variées créées en collaboration avec « les meilleurs studios de développement au monde ». L’une des nouvelles licences sera d’ailleurs offerte par Bend Studio, qui « travaille d’arrache-pied sur une nouvelle franchise très prometteuse ».

Si nous pouvions déjà nous en douter au vu des déclarations de Jason Schreier il y a quelques semaines maintenant, nous avons donc la confirmation que ce n’est pas une suite à Days Gone qui est actuellement en chantier, bien que « les mécaniques de monde ouvert poussées » qui le caractérisaient soient exploitées par le studio pour ce nouveau projet. Enfin, Hulst est revenu sur la présence de PlayStation sur PC en insistant sur le fait que « les consoles PlayStation resteront le meilleur choix pour en profiter ». Ainsi, si d’autres titres viendront suivre les traces d’Horizon Zero Dawn et Days Gone, Sony veillera toujours « à étudier le moment opportun pour sortir chaque jeu ».

Source: Lire L’Article Complet