J. Edgar : quel immense sacrifice Leonardo DiCaprio a-t-il fait pour jouer dans ce film ?

À l’occasion de la diffusion du film J. Edgar dimanche 21 novembre 2021, à partir de 20h55 sur Arte, Télé Star vous dévoile à quoi Leonardo DiCaprio a renoncé pour obtenir le rôle-titre de ce biopic sur l’ancien directeur historique du FBI.

Sorti au cinéma en 2011, le film intitulé J. Edgar, porté par Leonardo DiCaprio, sera diffusé dimanche 21 novembre 2021, à partir de 20h55 sur la chaîne franco-allemande Arte. Réalisé par Clint Eastwood, ce long-métrage est en fait un biopic sur J. Edgar Hoover, directeur du Federal Bureau of Investigation (FBI) pendant près de 50 ans. L’histoire s’intéresse à la fois à la vie privée et professionnelle de ce personnage, incarné à l’écran par Leonardo DiCaprio. D’un côté, il y a l’homme présumé homosexuel et travesti, de l’autre, il y a le premier directeur du FBI, qui a notamment traqué John Dillinger.

Souhaitant absolument interpréter ce personnage à l’écran, qui plus est sous la direction de Clint Eastwood, Leonardo DiCaprio a accepté de faire un énorme sacrifice sur le plan financier. Véritable superstar d’Hollywood depuis déjà de nombreuses années à l’époque, l’acteur touchait généralement un cachet de 20 millions de dollars à chaque fois qu’il était la tête d’affiche d’un long-métrage. Toutefois, Clint Eastwood ne possédant pas le budget d’un blockbuster pour réaliser ce biopic sur J. Edgar Hoover, Leonardo DiCaprio a accepté de diviser son salaire par 10. Ainsi, il a touché "seulement" 2 millions de dollars pour se glisser dans la peau de l’ancien directeur du FBI.

J. Edgar : Clint Eastwood n’a pas reconnu Leonardo DiCaprio à cause de son maquillage

Pour incarner son personnage durant les derniers instants de son existence, Leonardo DiCaprio a dû porter un moulage en plâtre sur l’ensemble du visage, destiné à le vieillir. Le comédien a également eu recours à des lentilles de contact, des postiches grisonnants, un appareil dentaire, ainsi qu’une prothèse nasale. Il s’est par ailleurs fait teindre les cheveux en brun, et s’est même fait arracher quelques cheveux au niveau du front, pour que son implantation capillaire soit plus régulière au moment où il portait son faux cuir chevelu. Pour l’anecdote, Clint Eastwood croisa Leonardo DiCaprio, qui était grimé par le maquillage prosthétique destiné à le vieillir. Le réalisateur l’a salué sans même le reconnaître. Lorsqu’on lui avoua qu’il s’agissait en fait du comédien, le cinéaste fut stupéfait devant cette métamorphose.

Source: Lire L’Article Complet