La tradition des vœux de bonne année renforcée par la crise sanitaire

Selon un sondage réalisé par OpinionWay, six Français sur dix ont davantage envie d’adresser quelques mots chaleureux à leurs proches en janvier.

Parfois vécue comme une obligation, la tradition des vœux pour la nouvelle année pourrait retrouver tout son sens en 2021. Selon un sondage publié par OpinionWay pour la marque de cartes en ligne Popcarte, sur un échantillon de 1002 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, ce geste affectif adressé à nos proches revêt cette année une dimension particulière. 

Un geste plébiscité après une année compliquée 

A partir du 1er janvier, 88% des personnes interrogées envisagent de souhaiter une bonne année. Marqués par la crise sanitaire, 63% ont plus que jamais envie d’adresser un mot à leurs proches. Après avoir été  confinés de longs mois, la perspective d’adresser un message chaleureux aux personnes qui nous sont chères représente pour beaucoup un moment important. « C’est une belle occasion pour transmettre notre affection à nos proches et leur dire que nous sommes avec eux même si on est éloignés les uns les autres », confie Margaux. Comme elle, neuf Français sur dix estime cette tradition incontournable. 

Pour 62% des sondés, ce geste s’adressera en premier lieu à leurs amis. Viennent ensuite les frères et sœurs (52%), puis les parents (50%). Souvent éloignés en raison des mesures de télétravail, 24% envisagent également d’adresser un message à leurs collègues. 70% des personnes interrogées reconnaissent que cette tradition permet de reprendre contact avec des gens qu’ils n’ont pas vu depuis longtemps. 

LIRE AUSSI >>  La fête à l’heure du Covid-19 

La revanche de la carte manuscrite ? 

Si 58% des Français interrogés préfèrent adresser leurs vœux en personne, la pandémie du Covid-19 nous oblige à formuler nos vœux d’une autre manière cette année. Délaissée au profit des SMS et autres messageries instantanées, la carte de vœux manuscrite pourrait faire son grand retour. Un rituel davantage plébiscité par les femmes et les personnes de plus de 65 ans, qui constitue à n’en pas douter un geste élégant. Même si elle finit régulièrement accrochée sur le frigo de la cuisine ou dans un coin du bureau, qui n’a jamais été touchée après avoir reçu une jolie carte ? Sur Instagram,  Meghan Markle et Harry ont déjà dévoilé leur carte de Noël. 

Pour les plus pressés, un appel téléphonique constitue une bonne alternative. Margaux elle, envisage de faire un appel vidéo avec ses parents et son frère le 1er janvier. « C’est plus convivial qu’un appel classique et ça permet d’être réuni virtuellement. » Quel que soit le support que vous choisirez pour adresser vos vœux de bonne année, 80% des personnes interrogées déclarent avoir été touchées après avoir reçu les vœux d’un proche. Une belle façon de tourner la page de 2020 et débuter joyeusement la nouvelle année.  

Source: Lire L’Article Complet