La Villa Kérylos sera-t-elle « Le Monument préféré des Français » 2021 ?

  • La Villa Kérylos a été sélectionnée pour faire partie du concours du « Monument préféré des Français ». Les habitants de la région Paca ont jusqu’à vendredi midi pour choisir le monument qui représentera la région.
  • La villa est « unique » dans son style architectural qui fait penser aux maisons de Grèce antique. Et son mobilier aussi. Il a été réalisé en même temps que la construction.

Jusqu’à vendredi, les habitants de Paca peuvent voter pour le monument qui représentera leur région pour le concours du Monument préféré des Français, présenté sur
France 3 par
Stéphane Bern. En lice pour arriver à la phase 2, le centre de la Vieille Charité à Marseille, le théâtre antique d’Orange et la Villa Kérylos à Beaulieu-sur-Mer. Cette dernière, symbole de la Côte d’Azur, a été imaginée par Théodore Reinach qui voulait « une œuvre originale en pensant grec ».

« C’est un monument unique, décrit Antide Viand, administrateur au centre des monuments nationaux en charge de la Villa. Sous l’impulsion de l’érudit Théodore Reinach, passionné par la Grèce antique, la Villa Kérylos sera construite entre 1902 et 1908 par l’architecte Emmanuel Pontremoli. Le duo s’inspire de ce qui était connu à l’époque au niveau des fouilles, des écrits pour bâtir cette villa : une maison du XXe siècle, avec le confort de l’électricité et du chauffage, dans l’illusion de l’Antique ».

« On ne peut pas trouver ça ailleurs »

Ce qui fait la particularité du monument, plus que son architecture particulière, ce sont tous les détails pensés lors de sa construction. « Le mobilier a été conçu en même temps que la maison, poursuit l’administrateur. Les poignets, les tables, tout a été fait pour elle. On ne peut pas trouver ça ailleurs. Tous les éléments ont une cohérence car chaque pièce a un sens et représente une part de la mythologie. »

Une des pièces de la Villa Kérylos

L’intérieur, l’extérieur, mais aussi le lieu, au bord de la Méditerranée, ont été réfléchis par Théodore Reinach pour récréer une ambiance grecque. « Ce serait Maupassant qui aurait évoqué ce site, avec les pins, les oliviers qui font penser au pays, indique Antide Viand. C’était aussi important pour l’archéologue de respecter cette nature et de l’intégrer au projet. Certains pins sont d’ailleurs encore ceux qui ont vu la maison se construire autour d’eux. »

Un lieu grandiose de connaissances

A sa mort, Théodore Reinach fait don de la villa à l’Institut de France. Une mission qui consiste à « continuer de faire vivre ce lieu grandiose de connaissances » selon l’administrateur. « C’est un conservatoire, il faut le partager et le transmettre. Aujourd’hui, on assure sa conservation, on l’ouvre au public et on l’anime culturellement. A travers cette villa, on sensibilise à la Grèce antique et plus généralement, au patrimoine local. » 

Il ajoute : « La villa Kérylos s’est inscrite dans son époque actuelle et pourtant, dans cet endroit magnifique sur le plan esthétique et culturel, on se sent hors du temps, complètement ailleurs. Quand on est sur la terrasse et qu’on regarde la mer, on se croirait en Antique au IIe siècle avant J-C. »

Source: Lire L’Article Complet