Le Saviez-Tu : Hades a failli avoir un protagoniste bien différent

Sorti en septembre 2020 sur PC et Nintendo Switch, Hades a rapidement su s’attirer les faveurs des joueurs grâce son gameplay, sa narration et sa direction artistique des plus travaillés. Pourtant, l’action-RPG roguelike développé par Supergiant a failli être bien différent en raison d’un changement de protagoniste.

Sacré meilleur jeu indépendant de l’année aux Game Awards 2020, Hades a rencontré un véritable succès critique auprès des joueurs comme de la presse et s’est rapidement imposé comme le titre de la consécration pour Supergiant Games. Un succès pour le moins inattendu, excepté peut-être pour ceux qui avaient déjà eu l’occasion d’approcher la version disponible en accès anticipé depuis 2018. Toutefois, il s’avère que le jeu a bien failli être drastiquement différent de celui que nous avons aujourd’hui entre les mains. En effet, Amir Rao, le co-fondateur du studio, a expliqué dans les colonnes de The Verge que la première version du jeu reposait sur un autre protagoniste, et donc un autre mythe.

À l’origine, Hades, qui s’appelait alors « Minos », mettait en scène le personnage de Thésée, connu dans la mythologie grecque pour avoir affronté et vaincu le Minotaure. L’histoire du jeu consistait ainsi à naviguer dans le labyrinthe mouvant de Crète et à passer de donjons en donjons pour vaincre toutes sortes d’ennemis. Mais en cours de route, Greg Kasavin, le directeur créatif du jeu, a réalisé qu’une telle approche risquait de rendre l’expérience « très générique ». L’équipe a alors décidé d’étoffer le background de Thésée en apportant de multiples modifications au personnage. Le problème, c’est qu’il a fini par en perdre son noyau et qu’il n’était finalement plus vraiment fidèle à lui-même.

C’est pourquoi Kasavin a entrepris de nouvelles recherches et a suggéré à l’équipe d’effectuer un virage complet. Il a en effet découvert qu’au sein de la mythologie grecque, les mythes concernant Hades et son fils étaient assez peu présents, ce qui leur permettait de faire quelque chose de nouveau tout en ayant une plus grande liberté créative. Supergiant a ainsi gardé le corps du gameplay déjà créé en l’adaptant à un nouveau protagoniste, Zagreus, pour développer le jeu que nous avons aujourd’hui entre les mains. De son côté, Thésée n’a toutefois pas été totalement écarté du projet puisqu’il reste présent dans la version finale… sous forme de boss à affronter. De quoi faire d’une pierre deux coups.

Source: Lire L’Article Complet