Les 10 erreurs que l’on fait tous en faisant le ménage

Nettoyez votre maison efficacement en éliminant ces mauvaises méthodes de vos habitudes. Petit plus : vous gagnerez du temps.

Le ménage est obligatoire pour conserver un espace de vie sain. Une ou plusieurs fois par semaine, il faut penser à faire les poussières, nettoyer la douche, laver les toilettes, ranger le frigo ou encore changer les draps. Des gestes qui améliorent la qualité de vie au quotidien et évitent les maladies. Pourtant, certains gestes que nous faisons sont contre-productifs. On vous explique.

1. Ne pas nettoyer assez souvent

Faire le ménage peut être une vraie corvée. On a donc tendance à repousser l’échéance jusqu’à ne plus avoir le choix. Problème, une maison qu’on ne nettoie pas voit la saleté s’accumuler et s’incruster, ce qui rend le nettoyage plus difficile et la tâche plus longue à réaliser à l’arrivée. L’idéal est de nettoyer son intérieur régulièrement afin d’éviter les amas de crasse, de calcaire, de poussière et autres qui pourraient s’avérer mauvais pour la santé sur le long terme. En prime, nettoyer souvent constitue un gain de temps incroyable puisqu’il évite d’avoir à réaliser un grand nettoyage de printemps.

2. Utiliser les mauvais produits

Il est important de choisir et d’utiliser le produit qui sert à l’usage qu’on veut en faire. Du liquide vaisselle pour laver les assiettes, du détergent pour les sols, de la crème à récurer pour la salle de bain, etc. En somme, il faut éviter d’utiliser les produits en dehors de leur domaine de compétence, au risque d’abîmer vos surfaces. Lisez bien la notice au dos du produit ménager si vous avez un doute. Un spray pour le lavabo en céramique viendra probablement endommager votre évier de cuisine en inox. Faites donc bien attention lorsque vous les utilisez. Pensez aussi à regarder l’étiquette avant d’acheter afin de ne pas utiliser des produits nocifs, voire toxiques, aussi dangereux pour la planète que pour la santé.

3. Ne pas suivre l’ordre

Il existe un ordre pour accomplir les tâches ménagères. Par exemple, vous n’auriez pas idée de passer la serpillière avant le balai. Cela rendrait votre lavage complètement obsolète. C’est finalement une question de logique. On nettoie les éléments en hauteur (plan de travail, meubles, étagères, etc.) avant de s’attaquer au sol. Celui-ci est susceptible de récolter la saleté du dépoussiérage et des autres actions de nettoyage (miettes, résidus de produits), il doit donc être le dernier à être soigneusement lavé pour terminer tous vos efforts de propreté.

4. Pulvériser les produits à même les surfaces

Nous sommes probablement beaucoup à la faire. Par paresse ou pour gagner du temps, nous pulvérisons les produits d’entretien à même les surfaces. Et pour cause, sur la notice au dos des produits, on nous dit qu’on peut. À condition de respecter une certaine distance entre le pulvérisateur et le meuble. Seulement voilà, cette méthode peut laisser des traces indélicates sur votre superbe meuble en bois ou carrément l’abîmer. Afin d’éviter les déconvenues, mettez le produit directement sur le chiffon que vous allez utiliser pour nettoyer la surface. De cette manière, vous éviterez de marquer à vie votre mobilier.

5. Ne pas nettoyer ni changer ses chiffons

Chiffons, balais et éponges sont nos ustensiles pour mener à bien notre ménage. Les changeons-nous assez souvent ? À quoi bon nettoyer sa maison si nous le faisons avec des chiffons sales ? Utiliser les mêmes outils pour nettoyer tout son intérieur sans jamais les laver ni les changer, c’est laisser les bactéries proliférer et les transporter inconsciemment d’une pièce à l’autre. Pensez à utiliser un chiffon différent par pièce ou pas utilisation et à bien le laver en machine après usage. Idem pour les serpillières, le balai brosse, ou encore le seau que vous avez rempli d’eau pour faire les sols. Le sac de l’aspirateur doit lui aussi être vidé à chaque fois pour un nettoyage optimal.

6. Ne pas aérer

N’enfermez pas les poussières et les effluves chimiques dans la maison. Lorsque vous nettoyez votre intérieur pensez bien à aérer en ouvrant la fenêtre. D’abord pour renouveler l’air, mais aussi pour faire sortir les odeurs des produits que vous avez employés et les odeurs en général. Il est fortement recommandé de passer par cette étape lors des grands ménages. Si vous n’êtes pas en mesure d’ouvrir une fenêtre, vérifiez que votre système de ventilation est en état de marche pour assurer un renouvellement de l’air dans votre espace.

7. Mal doser ses produits

On a tendance à y aller à l’aveugle lorsque nous utilisons les produits ménagers. C’est une erreur. Afin de nettoyer efficacement, il ne faut pas mettre trop de produit pour éviter les résidus. Si vous mettez trop de lessive dans votre machine à laver, elle risque de ne pas parvenir à tout éliminer et il restera des traces disgracieuses sur vos vêtements. Même histoire pour vos sols et surfaces qui pourront être collants ou glissants si vous avez versé trop de produit. Mal doser pose aussi un problème écologique. Le surplus de savon ou d’un produit pulvérisé par exemple peut s’infiltrer dans les canalisations ou s’échapper régulièrement dans l’air. Enfin, vous finirez votre produit bien trop rapidement si vous en mettez deux fois trop. Il est donc recommandé d’en utiliser en quantité suffisante pour faire des économies sur ses produits ménagers.

8. Ne pas détartrer assez souvent

Y a-t-il une chose pire que les dépôts de calcaire sur la robinetterie ? Passer des heures à s’acharner avec le côté vert de l’éponge pour déloger les amas blancs est une corvée monstre. Pour éviter d’en arriver là, nettoyez régulièrement vos robinets et vos surfaces en inox afin de limiter l’apparition du calcaire. Utilisez un spray du commerce ou versez du vinaigre blanc sur vos surfaces pour déloger les dépôts. L’acide citrique aussi fait des merveilles sur le tartre. Rincez abondamment à l’eau claire juste après traitement et essuyez avec un chiffon sec pour éviter que des traces s’installent immédiatement après. Ce serait dommage.

9. Désinfecter au lieu de nettoyer

Non, l’eau de Javel ne nettoie pas. On a tendance à penser, à tort, que désinfecter son intérieur c’est le nettoyer. Or, les deux actions sont complémentaires, elles ne se remplacent pas l’une et l’autre. Il est important de nettoyer sa maison en passant le chiffon, en frottant les parois et en lavant les sols pour désincruster et déloger la saleté qui se dépose à cause de l’activité humaine. Derrière, si vous souhaitez assainir votre environnement, vous pouvez éventuellement le désinfecter par-dessus. Attention par contre à ne pas en abuser. Un environnement sans aucune bactérie n’est pas plus accueillant pour les êtres vivants qu’un environnement qui en est rempli. Notre organisme a besoin de certaines “bonnes” bactéries pour fonctionner correctement. Désinfecter, c’est éradiquer toutes les bactéries, bonnes comme mauvaises.

10. Oublier des endroits

Le ménage n’est fini que si tout a été nettoyé. On n’oublie donc pas de passer un coup de chiffon sur les étagères hautes, dans le fond des placards, d’ôter la poussière des bibelots, de récurer l’évier de la cuisine ou encore de faire un cycle pour laver le tambour de la machine à laver. Lessiver les murs ou les portes qui ont des traces de doigts ou de pieds peut aussi s’avérer important une fois de temps en temps. Mais surtout, on n’oublie pas les poignées de porte, les interrupteurs un peu jaunis ou encore la chasse d’eau. On les touche tous les jours, plusieurs fois par jour, et pourtant on a tendance à oublier de les nettoyer. Véritables nids à bactérie, pensez à les frotter régulièrement pour éviter qu’ils ne s’encrassent.

A lire aussi :

⋙ 7 astuces pour nettoyer les joints de carrelage

⋙ 5 astuces pour nettoyer sa maison avec de la pomme de terre

⋙ Voici les objets du quotidien que vous devriez nettoyer plus souvent

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet