Les quêtes les plus dérangeantes du jeu vidéo

Du Serial-killer au suicide, en passant par la protection d’un tueur avéré, ces quêtes de jeux posent des questions véritablement dérangeantes qui ne manqueront pas d’en choquer plus d’un. 

Il arrive parfois que, par un petit coup de génie, certains développeurs proposent des quêtes très différentes de ce dont on peut avoir l’habitude dans le jeu vidéo. Ici, on ne va certainement pas parler de quêtes où tu dois ramener quelques radis à une villageoise pour gagner un peu d’argent. Ici, on va aborder ces quêtes qui ont un vrai sens, potentiellement dérangeant pour le joueur. Elles poussent ce dernier à se questionner dans sa moralité, et c’est parfois exactement ce que l’on recherche dans un jeu : qu’il nous challenge et nous mette face à des situations que l’on ne rencontrerait probablement jamais dans la vraie vie.

Dragon Age II, la quête du serial-killer

Un serial-killer se balade librement dans les rues de Kirkwall, laissant un bouquet de fleurs à chacune de ses victimes. Rapidement, Leandra (la mère du personnage jouable Hawke) reçoit un bouquet et disparaît, indiquant qu’elle a été kidnappée par le serial-killer. Quand Hawke retrouve le coupable, sa mère est déjà morte. Le mage de sang tente en effet de ramener sa femme à la vie en prenant le corps d’autres femmes…

The Witcher 3, la quête du Baron Sanglant

C’est une des quêtes annexes les mieux écrites de ces 10 dernières années sans aucun doute possible. Geralt comprend en effet que la femme et la fille du Baron ont fui ce dernier après qu’il les ai attaquées physiquement. Résultat : le bébé de la femme du Baron, enceinte au moment des faits, s’est transformé en monstre, dont Geralt doit s’occuper. En fonction de tes agissements pendant la quête, le Baron peut potentiellement se suicider après la résolution de l’affaire…

Fallout 4, la Galerie Pickman

La Galerie Pickman est un des lieux les plus dérangeants de Fallout 4. On y voit des tableaux faits avec du sang de différents humains, tous victimes du tueur et artiste psychopathe Pickman. On peut finalement retrouver ce dernier et l’aider dans un combat pour qu’il nous gratifie d’une arme rare… Finalement, le tueur fou disparaît, et le joueur a potentiellement laissé un serial-killer s’enfuir, libre.

Persona 4 Golden, sauver le tueur

Pendant l’entièreté de Persona 4 Golden, on passe son temps à essayer de choper un tueur avec l’aide de plusieurs de nos compagnons. Alors quand le jeu nous propose de prendre le parti du tueur après de nombreuses heures de jeu en gardant son identité secrète, tu te retrouves face à un choix qui semble simple : il faut évidemment le balancer. Mais si tu décides de le protéger, tu te retrouves complètement sous sa botte, et te menace de te balancer aux autorités.

The Elder Scrolls Skyrim V, le meurtre de la mariée

La quête de la Confrérie Noire offre son lot de moments difficiles. Parmi eux, celle où le joueur est envoyé pour s’occuper (entends par là assassiner) Vittoria Vici pendant son propre mariage. Une mission dont le simple but est de semer la peur dans tout Skyrim. Tu reçois de l’argent supplémentaire pour ta quête si tu parviens à la tuer pendant son mariage…

Source: Lire L’Article Complet