Les tomates à l'ancienne

C’est en Nouvelle Aquitaine, plus précisément dans les Landes, que nous emmène cette fois Nicolas Rieffel, notre chroniqueur gastronomique. Il rencontre un nouveau duo d’Alliance locale Leclerc autour de la tomate ancienne.

A Saubion, notre agitateur gastronomique rencontre Thomas Mathio, 27 ans, qui a repris il y a quelques années l’exploitation maraichère paternelle. C’est là, au beau milieu des champs d’asperges, que Thomas a grandi, au rythme de la nature. Il a ainsi développé une véritable passion pour les fruits et légumes de qualité. Après un stage au Québec et la découverte de très nombreuses variétés de tomates, il a décidé de se lancer dans la production de variétés anciennes, en plaçant le respect de l’environnement au cœur de sa démarche : plutôt que d’utiliser des insecticides et des fongicides, Thomas privilégie les lâchers d’insectes.

A 11 kilomètres seulement de son exploitation, le centre E. Leclerc de Soustons propose cette production à ses clients. « Les tomates anciennes de Thomas mûrissent sur pied et ont le bon goût de celles qui poussent dans les jardins. Les consommateurs les apprécient beaucoup, » souligne Jean-Marc Lenormand, adhérent du centre E. Leclerc de Soustons. Ce duo d’Alliance locale, fondé sur la confiance et l’audace, a encore de beaux jours devant lui. D’autant qu’il se diversifie, avec notamment un ketchup, savoureuse recette anti-gaspi née d’une surproduction de tomates et qui a immédiatement rencontré un franc succès.

Découvrez d’autres produits gourmands, les recettes de Nicolas Rieffel et plein de régions à croquer sur l’espace des Alliances Locales.

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet