Les vertus minceur de la banane

Pas si calorique que ça ! La banane, c’est le bon plan coupe-faim en cas de fringale et la collation idéale pour recharger l’organisme en minéraux avant ou après l’effort.

Restez informée

Ne vous privez plus de banane ! Même si vous surveillez votre ligne, ce fruit ne vous fera pas grossir… à condition de ne pas en engloutir plusieurs par jour. Peu calorique (90 kcalories. en moyenne), elle se compose à 75% d’eau et renferme plein de bons nutriments pour la santé : des glucides (19%), du magnésium (28mg), du potassium (320mg), des fibres (2,7%)…

La banane : un super fruit coupe-faim et minceur

Les jours où vous devez déjeuner tard, consommez une banane au petit-déjeuner. Super nourrissante, elle constitue un bon rempart contre d’éventuels grignotages/dérapages vers 11 heures. Pas très faim au réveil ? Hop, on la glisse dans son sac pour la déguster en cas de baisse de forme. Idéale pour recharger ses batteries grâce à ses glucides (sucres), sa vitamine C et son fer anti-fatigue. C’est mieux que d’avaler des cookies ou une barre chocolatée, autrement dit des shoots de sucre qui risquent d’entraîner un pic d’hypoglycémie, et finalement un grand coup de mou en retour.

La banane : la collation anti-crampe et anti-fatigue

Appréciée des sportifs de haut-niveau, la banane est également bonne pour les simples amateurs. Son atout réside dans sa teneur en glucides à la fois complexes (amidon), qui fournissent de l’énergie disponible durant quelques heures, et simples (glucose et fructose), directement utilisables par les cellules pendant l’activité physique. Autre bonus : l’apport en potassium, ce sel minéral riche en électrolytes qui favorise une meilleure récupération musculaire, prévient les crampes et évite la fatigue. Essentiel aussi aux sportifs : le magnésium car la sudation et la libération d’adrénaline qui accompagnent un effort physique augmentent les pertes. L’ Association Interprofessionnelle de la Banane, qui lance une campagne d’informations sur les bienfaits du super fruit (du 28 septembre au 22 novembre 2020), conseille de la consommer au bon moment selon son degré de maturité :

  • A consommer une à deux heures avant l’effort : ce délai permet d’entamer la digestion et d’éviter les lourdeurs digestives pendant sa séance sportive. Choisissez une banane peu mûre (jaune pâle avec les pointes vertes) ou juste mûre (bien jaune).
 À ce stade de maturité, elle contient surtout de l’amidon, de l’énergie disponible durant quelques heures.
  • A consommer pendant ou après l’effort : une fois la séance terminée, les réserves musculaires ont besoin d’être rechargées. Choisissez une banane à pleine maturité (jaune tigrée). Les glucides qu’elle contient à ce stade de maturité sont majoritairement des glucides simples, de l’énergie disponible immédiatement.

A lire aussi :

⋙ Comment enlever les pesticides de vos fruits et légumes ?

⋙ Au régime, la tarte aux fruits, c’est permis !

⋙ Le bon usage des fruits dans le cadre d’un régime minceur

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet