Madère, Maui, Bora Bora… Les 5 plus belles îles du monde

Sable blanc, eaux cristalines… Les îles paradisiaques ne manquent pas ! Nous vous avons sélectionné nos 5 coins de paradis préférés !

Portugal : Madère, « jardin flottant » sur l’Atlantique

Couverte de fleurs exotiques, de vignes et d’arbres tropicaux, l’île de Madère (photo) fait partie des plus belles d’Europe. L’archipel du même nom, aussi surnommé « la perle de l’Atlantique », se dessine au large des côtes marocaines. Madère est la plus grande de ces terres émergées, découverte en 1418 par les navigateurs portugais qui la baptisent alors « l’île boisée ». Nées d’un volcan, ses montagnes touffues et ses vallées majestueuses sont devenues une destination très convoitée, quelle que soit la saison. Pour le réveillon du jour de l’an, Madère offre même un feu d’artifice spectaculaire, considéré comme le plus grand du monde par le Livre Guinness des records.

Honduras : Roatàn, un goût de paradis

Situé sur la mer turquoise des Caraïbes, l’archipel des Islas de la Bahia déploie ses plages de sable blanc sur le deuxième plus grand récif corallien au monde. Un paradis pour les plongeurs ! La plus vaste des trois îles, Roatán, est aussi la plus touristique. Occupée par les Anglais au XVIIIe siècle, elle a été libérée, puis placée sous la souveraineté du Honduras en 1856. Les ressources naturelles de Roatán se trouvent aussi en dehors de l’eau. Ses 60 km de long abritent une faune et une flore exubérantes : une végétation tropicale luxuriante, des oiseaux multicolores, mais aussi des reptiles.

France : Bora Bora, la petite perle du Pacifique

La réputation de l’île polynésienne, souvent classée parmi les lieux les plus photogéniques de la planète, n’est plus à faire. A moins d’une heure de vol de Tahiti, dans l’archipel de la Société, le lagon de Bora Bora, protégé par un récif corallien, offre aux baigneurs l’une des eaux les plus limpides possible. Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle aussi Mai te pora, « créée par les dieux » ! Les images de ses bungalows sur pilotis, suspendus au-dessus d’une mer émeraude, ont fait le tour du monde. L’île résiste pourtant à la pression touristique et se voit régulièrement récompensée pour ses actions en faveur de la protection de l’environnement.

Etats-Unis : Maui, la vie sur un volcan

Maui est la deuxième plus grande île de l’archipel d’Hawaï. Elle tire son nom d’un demi-dieu, réputé pour son caractère jovial et bon vivant, qui a pêché avec sa ligne magique les terres du fond des mers et forcé, du sommet du volcan, le soleil à ralentir sa course… Une légende qui donne envie de s’éterniser dans ce lieu ensorcelant. Au-dessus d’une verte vallée tropicale, le volcan Haleakala, « la maison du soleil », culmine à plus de 3 000 mètres. Son cratère est l’un des plus grands de la planète, avec une circonférence de 34 km ! Le paysage lunaire contraste avec les plages de sable clair où les familles viennent nombreuses, chaque week-end, pour conjuguer pique-nique et baignade.

Brésil : Fernando de Noronha, « île arc-en-ciel »

L’archipel de 24 km2, situé au large du Brésil et érigé en modèle pour la protection de l’environnement, se mérite. Afin de conserver un écosystème fragile, le nombre de visiteurs est limité. Une « taxe de préservation » est même prélevée auprès des touristes. L’île, classée au patrimoine mondial de l’Unesco en 2002, abrite une faune aussi riche que variée, qu’il est possible de côtoyer le temps d’un baptême de plongée. Dès le XIXe siècle, le lieu a attiré de nombreux scientifiques, dont Charles Darwin qui y a fait étape en février 1832. Aujourd’hui, des biologistes étudient toujours les dauphins et les tortues qui viennent s’y reproduire, et contrôlent attentivement cet écosystème fragile.

Article paru dans le numéro Femme Actuelle Jeux Voyages n°17 avril-mai 2016

A lire aussi

⋙ Merveilles du monde : 5 îles pour les nouveaux Robinsons

⋙ Kerguelen, Hiva Oa, Caret… les îles françaises du bout du monde

⋙ 6 îles paradisiaques pour fuir l’hiver

⋙ Les îles Egades, trois pépites à découvrir

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet