Manifestations contre le pass sanitaire : Des heurts éclatent entre les manifestants et les forces de l'ordre

Des protestations pour la “liberté” qui ont engendré des heurts entre les manifestants et les forces de l’ordre. Retour sur la journée d’hier et les revendications des protestataires. 

Dans son allocution du 12 juillet, Emmanuel Macron a fait une annonce qui a divisé les Français : l’application du pass sanitaire à de nombreuses activités du quotidien, ainsi que l’arrivée des tests payants pour inciter à la vaccination. Toulouse, Annecy, Lyon, Lille, Paris, au total, ce sont 19 000 personnes qui ont protesté au nom de la “liberté” et contre ce que beaucoup nomment la “dictature”. Gilets jaunes, étudiants, soignants, parents, de gauche, de droite, les manifestants présents se sont unis pour une cause commune : refuser le pass sanitaire. Si les protestations ont débuté dans le calme, des heurts ont éclaté dans l’après-midi.

A LILLE : Manifestation contre l’obligation vaccinale et du pass sanitaire. Notre liberté de choix n’est pas hors la loi mais permise la loi. pic.twitter.com/ILdnuEgQTZ

La journée de la fête nationale a été très mouvementée cette année notamment à Lyon, Annecy et Paris. Dans la capitale, ils étaient 2200 manifestants, dont certains à ne pas respecter le parcours déclaré, forçant le préfet à rappeler “les manifestants à la responsabilité et à rejoindre le lieu d’arrivée à République comme s’y est engagé le déclarant”. Feux de poubelles, jets de projectiles, c’est aussi ce qu’a connu la rue de la République à Lyon, noyée sous les gaz lacrymogènes. À deux heures de là, à Annecy, 200 des manifestants ont cassé une grille de la préfecture et ont occupé les jardins pendant une heure. C’est une “intrusion contraire à toutes les valeurs républicaines”, a rappelé la préfecture soutenue par le ministre de l’Intérieur : “Je condamne avec la plus grande fermeté l’intrusion d’individus dans l’enceinte de la préfecture de Haute-Savoie cet après-midi”, a tweeté Gérald Darmanin. Malgré cette opposition de certains Français, près d’1 million de citoyens ont pris rendez-vous pour la vaccination après l’allocution d’Emmanuel Macron, un record…

???????? FLASH – La situation se tend à #Paris. Les forces de l’ordre font usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants. (@ybouziar pour Mediavenir) #14Juillet #FeteNationale #Manif14Juillet #PassSanitaire #VaccinObligatoire pic.twitter.com/JzlRA8lXIs

#Manifestation #Paris : parcours déclaré non respecté, avec jets de projectiles, feux de poubelles et cortèges sauvages. Le préfet de police appelle les manifestants à la responsabilité et à rejoindre le lieu d’arrivée à #République comme s’y est engagé le déclarant. pic.twitter.com/zxCuF6W3pM

#Lyon : la rue de la République totalement noyée sous les gaz lacrymogènes. Les manifestants anti #PassSanitaire repoussés sur #Bellecour pic.twitter.com/c6aYwgorTV

Les manifestants contre le pass sanitaire envahissent les jardins de la Préfecture de Haute-Savoie à #Annecy après avoir forcé le portail d’entrée. (@EspeisseMarie) #14juillet #Manif14juillet #VaccinObligatoire pic.twitter.com/jl6Q4l7tkp

Source: Lire L’Article Complet