Mariage Covid : faut-il un pass sanitaire pour les invités ?

Faudra-t-il un pass sanitaire pour les mariages d’août, pour les invités, à la mairie ou dans une salle de fête ? On fait le point sur le protocole sanitaire, les jauges et les nouvelles mesures pour les mariages d’été.

  • Pass sanitaire : où ?
  • Pass sanitaire mariage ?
  • Pass sanitaire mairie
  • Pass sanitaire lieu de culte
  • Mariage combien de personnes
  • Repas de mariage protocole
  • Salle de mariage
  • Annulation de mariage

Où le pass sanitaire est-il exigé ?

[Mise à jour du 15 juillet à 9h24]Emmanuel Macron a annoncé de nouvelles mesures pour faire face à la menace du variant Delta et à l’augmentation des cas de contaminations en France. Obligation vaccinale pour les soignants et personnes au contact des plus fragiles, contrôles aux frontières renforcés avec un isolement contraint pour les voyageurs non vaccinés… Le pass sanitaire est également élargi dès le 21 juillet à tous les lieux de loisirs et de culture qui rassemblent plus de 50 personnes. A partir de début août, le pass sanitaire s’appliquera aussi dans les cafés, les restaurants, les centres commerciaux, les hôpitaux les maisons de retraite, les établissements médico sociaux, ainsi que les voyages en avion, les trains et les cars pour les trajets de longue distance.

Faut-il un pass sanitaire pour les mariages ?

Jusqu’à présent, le pass sanitaire était exigé au-delà de 1000 personnes, notamment pour les chapiteaux et salles de fêtes. Mais le pass sanitaire pourrait prochainement être étendu à d’autres événements : en fonction de l’évolution de la situation, l’extension du pass sanitaire se posera pour d’autres activités, a précisé le président de la République. Ce 13 juillet, le ministre de la Santé Olivier Véran a donné plus de précision pour les mariages. Ainsi, si les mariés organisent une réception chez eux, il n’y aura pas de contrôle nécessaire. En revanche, pour les mariages organisés dans un établissement recevant du public, le responsable devra vérifier si les invités ont bien un pass sanitaire. Les salles des fêtes, classées dans les ERP de type L (Salles d’auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple) sont donc concernées.

Faut-il un pass sanitaire à la mairie ?

En ce qui concerne les mariages à la mairie, Il faudra là encore présenter le pass sanitaire ont précisé des services de Matignon.

Faut-il un pass sanitaire dans un lieu de culte pour se marier ?

Il est désormais possible de se marier à l’église, dans une mosquée ou à la synagogue entouré de ses proches. Depuis le 30 juin, il n’est plus nécessaire de laisser libre un siège sur deux entre chaque personne ou entité familiale. A noter que le port du masque en intérieur est toujours obligatoire et qu’il est recommandé de conserver ses distances avec les autres invités. En revanche, le pass sanitaire ne sera pas demandé. “Les lieux de culte bénéficiant d’une protection constitutionnelle, ils ne sont pas concernés par le pass sanitaire, ont, en effet, précisé ce 13 juillet les services de Matignon selon Le Figaro.

Combien de personnes à un mariage ?

Depuis le 30 juin, les mariés peuvent s’unir sans limitation concernant le nombre d’invités puisque la jauge n’est plus en vigueur en France. En revanche, le pass sanitaire est exigé dans certains lieux de culture et de loisirs cet été, ainsi que dans les restaurants, bars qui accueillent plus de 50 personnes… Ces lieux pourraient être étendus à d’autres selon l’évolution de la situation sanitaire. Enfin, le couvre-feu ayant été levé le 20 juin, la fête peut de nouveau avoir lieu comme avant, jusqu’au bout de la nuit !

Repas de mariage : quel protocole sanitaire ?

Depuis le 30 juin, les mariages peuvent s’organiser sans restrictions en intérieur et en extérieur même si le respect des gestes barrière ainsi que les règles de distanciation doivent être appliqués. Le port du masque reste obligatoire en intérieur mais ne l’est plus en extérieur, sauf si les distances minimales ne peuvent pas respectées. Le dernier protocole sanitaire daté du 11 juin précise que “le masque peut être enlevé uniquement au moment du service du premier plat et lors des prestations au micro (chant, discours, …), dans le respect d’une distanciation physique d’au moins deux mètres“.

Enfin, les buffets et les cocktails sont de nouveau autorisés lors du repas, ainsi que la piste de danse. A vous les garden party et autres apéro festifs en terrasse ! Attention, si vous organisez un repas dans un restaurant à partir du mois d’août et que vous invitez plus de 50 personnes, vous devrez rappeler à vos convives que le pass sanitaire est obligatoire sauf pour les enfants qui ne sont pas concernés et les adolescents qui ne devront le présenter qu’à partir du 30 août.

Fête de mariage : quelle salle peut-on louer ? 

Depuis le 19 mai, les lieux de réception comme les châteaux, les chapiteaux et les salles de fêtes sont de nouveau ouverts. Parmi les lieux concernés par cette réouverture figurent les ERP de type L. Il s’agit des salles de réunion, de conférence, des salles de spectacle, des salles de projection ainsi que des salles polyvalentes d’une superficie de plus de 1200 mètres carrés. A noter que les chapiteaux, jusqu’à présent considérés comme des espaces intérieurs, sont désormais des lieux extérieurs : il est donc possible d’y organiser un dîner. Enfin, depuis ce 30 juin, les fêtes de mariage organisés dans l’espace public comme un parc ou un jardin public ne sont plus limités.

Quels frais en cas de report ou d’annulation du mariage ?

De nombreux futurs mariés ont fait le choix de reporter leur mariage, pour certains, à plusieurs reprises depuis 2020. “La question qui nous est le plus souvent posée est celle du remboursement en cas de report ou d’annulation liée à la situation sanitaire” reconnaît Stefania Magro, wedding planner d’Atout Coeur. “S’il y a un décret, on est tous (tous prestataires confondus), tenus de rembourser ou d’effectuer des reports sans frais” explique-t-elle. Néanmoins, “certains mariages ayant dû être reportés une seconde fois, les prestataires ont commencé à instaurer des frais de report” prévient l’organisatrice de mariages. 

  • Comment annuler ou reporter son mariage ?

    Les salles de fêtes sont interdites dans toute la France et les couples qui avaient prévu de se marier ces prochaines semaines entourés de tous leurs proches vont devoir reporter la cérémonie. On vous guide.

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

“Les prestataires les plus réfractaires sont les lieux d’accueil de l’événement constate-t-elle. “Beaucoup estiment que, sans nouveau décret, il n’y aura plus ni report, ni remboursement”. Les traiteurs font preuve de davantage de souplesse, selon elle, envisageant une date de report avec ou sans frais. En revanche, “en cas d’annulation, la plupart conservent les acomptes”, prévient-elle. Enfin, le reste des prestataires (décorations florales, photographes/vidéastes), proposent généralement des reports sans frais et conservent les acomptes en cas d’annulation”, précise-t-elle. 

Source: Lire L’Article Complet