Marseille : visite guidée de la la cité phocéenne

Le port millénaire rénové offre de nouvelles surprises, son patrimoine, ses traditions, ses plages et, bien sûr, le soleil et la mer.

Restez informée

Pastis en main, les pieds dans l’eau à 24 °C, ici on lézarde avec délectation… Avec 57 km de littoral, l’amphithéâtre décrit par Stendhal dévoile son énergie communicative depuis le clocher de la basilique Notre-Dame de la Garde, surnommée la Bonne Mère, jusqu’aux bars en terrasse plongeant sur la Méditerranée. Plein comme un œuf, le centre regorge de boutiques de savons ou d’espadrilles, de bistrots à tapas, de badauds agglutinés sur la Canebière et de mâts de bateaux dressés en botte d’aiguilles dans le Vieux-Port.

Les plages, les Docks, les Terrasses du Port, le Mucem

Avant de savourer la bouillabaisse parfaite dans le quartier de Malmousque, entre rochers et cabanons, on pique une tête, plage du Prophète, chouchoute des Marseillais, ou plage des Catalans, voisine du nouveau Musée subaquatique.

Puis, on visite le site portuaire de La Joliette ressuscité où trônent Les Docks, lieu de gourmandises et de shopping où vient d’ouvrir Mx, le centre Pernod-Ricard qui propose… du pastis, bien sûr, mais aussi un terrain de pétanque.

Juste à côté, ne manquez pas les Terrasses du Port. D’en haut, on admire les paquebots en partance, la rade, les îles du Frioul et le fameux château d’If.

A deux pas encore : la cathédrale byzantine Major du XIXe siècle, la Villa Méditerranée et le Mucem sous sa dentelle noire. Posé sur la mer, l’époustouflant musée créé par l’architecte Rudy Ricciotti offre un bar à ciel ouvert et accueille l’exposition de l’artiste américain Jeff Koons (jusqu’au 18 octobre).

De là, la passerelle mène vers le fort Saint-Jean et le Panier. Ce quartier historique chéri du voyageur conserve intacts sa population bigarrée, son parfum sucré de navettes, ses clubs de boules. Tout aussi immanquables, le cours Julien, semé de fresques de street art et d’ateliers- boutiques, ainsi que la Cité radieuse, signée Le Corbusier, dont la terrasse publique dévoile un panorama azur.

Cassis… et vin blanc

A une quinzaine de kilomètres à l’est de la ville, la ravissante Cassis, réputée pour son vignoble de vin blanc, a tout pour elle.

On profite du soleil sur la plage de la Grande Mer, ou on loue un bateau sans permis pour s’aventurer vers les calanques toutes proches. Les plus sportifs accéderont à ces paradis azur en empruntant les nombreux sentiers de randonnée, ou se lanceront en VTT sur la route des Crêtes qui mène aux points de vue des falaises de Cassis. Côté ouest, le train de la Côte bleue, récemment remis en service au départ de la gare Saint-Charles, conduit les voyageurs vers d’autres perles côtières, le long de 32 km de calanques et de falaises au parfum des pinèdes. Evasion garantie !

Voyage pratique

Séjourner

  • New Hotel le Quai. Adresse de charme (4*) face au Vieux Port et proche du quartier du Panier. Ch. dble. à partir 98€. 2, place Gabriel-Péri. new-hotel.com
  • Maison Mermoz. Maison d’hôtes avec jardin, ch. dble à partir de 150€ en B&B. Dîner sur demande. 23, rue Jean-Mermoz. Tél. : 06 38 05 29 77. lamaisonmermoz.com

Savourer

  • Le Jardin de l’Orphéon. Cuisine de saison raffinée, jardin-terrasse. Menus 17 à 22€ au déjeuner. orpheon-restaurant.com
  • Ciel. A deux pas du Vieux-Port, nouvelle table italienne en terrasse sur le toit. Plats à partir de 13€. ciel-rooftop.com
  • Coquille bistrot marin. Près du Vieux-Port, poissons et crustacés à l’honneur. Plats à partir de 24€. coquille-bistrot-marin.net-lab.fr

Infos

myprovence.fr
marseilletourisme.com

A lire aussi :

⋙ Marseille : 5 sites incontournables de la cité phocéenne à découvrir

⋙ Marseille : 5 spécialités régionales à découvrir

⋙ Un Marseille de légende

⋙ Marseille, visiter la ville en une semaine

Source: Lire L’Article Complet