Musique, histoire, art : 6 super comptes Twitch pour s'initier à la plateforme de streaming

C’est quoi, Twitch ? Réponse simple : Twitch est un service de diffusion de vidéo en direct, autrement dit de streaming, spécialisé dans le jeu vidéo. Ces créateurs et créatrices, ou streameurs et streameuses, dévoilent sur ce site l’étendue de leurs talents vidéoludiques auprès de leurs spectateurs (ou “vieweurs”) et communauté d’abonné·e·s. Ceux-ci peuvent interagir avec le streameur ou la streameuse grâce à un service de chat intégré.

Avec autant de joueurs et joueuses, autant dire que les tournois centrés sur certains étendards du jeu vidéo vont bon train. Mais Twitch, ce n’est pas que ça. A travers ces longs directs (ou “live”), dépassant volontiers les trois heures, les streameurs peuvent tout aussi bien débattre de sujets de société, de culture et de politique en compagnie de leurs vieweurs ou d’invité·e·s, faire la part belle à des activités créatrices (chant, dessin, arts textiles), visionner des émissions afin d’y réagir ou encore, proposer des revues de presse des médias nationaux. Pour ne citer que cela.

Autrement dit, Twitch est vaste, et les libertés qu’il permet (outre propos condamnables bien évidemment) le sont tout autant. Mais sur quelles chaînes foncer si l’on est purement néophyte ? Quels streameurs et streameuses privilégier quand on y connaît absolument rien ? Pas de panique, on vous a préparé une petite sélection.

Pepipin, l’as du dessin

https://www.instagram.com/p/BrfAucShoGt/

Voir cette publication sur Instagram

Quelle activité exige plus d’application que le dessin ? Cela tombe bien, sur Twitch, on a largement le temps de rendre un travail soigné. C’est peut être pour cela qu’esquisses et peintures y sont reines. On pense aux comptes créatifs d’Adrien Ménielle, de la streameuse Shenzi ou encore de l’auteur et dessinateur Boulet. Mais aussi à celui de Pepipin, autre as du dessin partageant à ses milliers de viewers attentifs ses indéniables aptitudes artistiques. On aime les coups de crayon (numérique) précis et subtils de la jeune streameuse.

Résultent de ces longues séances de dessins des spectacles aussi inspirants – pour qui est sensible à cette fibre singulière – que contemplatifs. Car quoi de plus relaxant que d’assister à ces formes qui semblent prendre vie sous nos yeux ? Surtout quand la créatrice peut réagir en direct aux commentaires qui ponctuent l’évolution de ses “digital painting”. Des instants de complicité et de ludisme comme Twitch sait en proposer.

Le compte Twitch de pepipin, c’est ici.

Etoiles, le boss final de la culture gé

https://www.instagram.com/p/CDcHy7wo1zM/

Voir cette publication sur Instagram

Si ses nombreux viewers l’estiment volontiers pour son (très haut) niveau sur les jeux qu’il investit, de Mario Kart à Fifa en passant par Fall Guys, c’est un exploit autre que vidéoludique qu’est parvenu à mener à bien Etoiles : initier une foultitude de néophytes à Twitch. Cela fait deux ans que Rayenne de son vrai nom (ou Rayou pour les intimes) fait la part belle à la culture générale avec ses “Nuits de la Culture”, live durant lesquels le jeune ingénieur en informatique visionne en compagnie de sa communauté des anciens épisodes de Questions pour un champion.

L’idée ? S’exercer à répondre correctement aux questions les plus variées, mais pas seulement. Façonner son background culturel également, déconstruire les mécanismes du célèbre jeu télévisé, instaurer une forme de dialogue stimulant enfin…Des “Nuits” si fédératrices qu’elles se sont volontiers accompagnées d’hôtes de qualité, comme le pétillant streameur Ponce. Etoiles a même nourri un vif dialogue en compagnie de Jamy Gourmaud (C’est pas sorcier) le temps d’une mémorable “Nuit de la Curiosité”.

L’an dernier, Etoiles invitait sur sa chaîne l’animateur de Questions pour un champion, Samuel Etienne. Comme pour boucler la boucle. Depuis, le journaliste a lancé sa propre chaîne, au sein de laquelle il propose – notamment – des revues de presse peaufinées, dans le cadre de ses live La matinée est tienne. Récemment, Samuel Etienne a élargi les horizons de sa chaîne, en invitant des hommes politiques comme François Hollande et Jean Castex. Une autre porte d’entrée vers le monde de Twitch.

Le compte Twitch d’Etoiles, c’est ici.

OPcrotte, l’actu la plus drôle

https://www.instagram.com/p/B7lGYYyooCZ/

Voir cette publication sur Instagram

Découvrir OPcrotte, c’est déjà s’attacher à son humour volontiers déluré, une forme de feelgood réjouissant et largement contagieux qui fait plutôt office de remède à la mélancolie en ces nuits confinées interminables. Puis, c’est ensuite se plaire à découvrir un contenu éclectique, où les nuits passées à tester un jeu côtoient les longues conversations et discutes interactives, tout aussi drôles mais plus accessibles aux non-gamers.

Car sur sa chaîne Twitch, la streameuse OPcrotte parle également d’actualités, de politique et de culture à sa communauté, en réagissant spontanément aux dernières nouvelles notables. A l’instar de sa consoeur streameuse et YouTubeuse Modiiie (évoquée ici), la jeune femme n’hésite pas à apporter un contenu culturel alternatif, autre regard susceptible de vous familiariser aux codes et à la richesse de la plateforme sociale. Et ce entre deux usages irrésistibles de l’autotune bien entendu.

Le compte Twitch d’OpCrotte, c’est ici.

Rivenzi, l’Histoire en streams

https://www.instagram.com/p/CLZGYdaBKJV/

Voir cette publication sur Instagram

Imiter à la perfection les VF des émissions américaines diffusées sur RMC Découverte ou les voix off des reportages M6 n’est pas le seul talent de Rivenzi. Ce streamer, qui doit son surnom à un opéra de Wagner (Rienzi, sans le “v”), apporte également à Twitch une forme de vulgarisation historique bienvenue. C’est le but des réguliers live que ce passionné mène.

La véritable histoire du commissaire Vidocq, les intellectuels au temps du nazisme, l’intrigue cachée de l’industrie des comics, mais aussi le parcours des plus ambiguës de J Edgar Hoover, le père du FBI… Les sujets sont aussi pluriels que les invités – du spécialiste de l’histoire contemporaine Frédéric Sallée à Jean-Philippe Martin, bédéphile et Conseiller Scientifique à la Cité International de la bande dessinée et de l’image.

Si les chaînes de vulgarisation historique sont déjà légion sur YouTube, Twitch apporte un tout autre point de vue sur la chose. Déjà, puisqu’il n’est pas question d’user d’un montage dynamique mais de privilégier le temps long. Ensuite, car l’interaction avec la communauté de viewers permet d’enrichir le débat sans s’en tenir simplement au monologue érudit ou au traditionnel dialogue présentateur/invité. Une vivacité qui nous rappelle la soif de connaissances que l’on pouvait éprouver durant nos meilleurs cours d’histoire. C’est ce temps étendu, précieux, qui échappe aux médias traditionnels.

Le compte Twitch de Rivenzi, c’est ici.

Osez Joséphine, des ateliers en live

Dernier live avant le weekend ! https://t.co/iKhJKJZ8lA pic.twitter.com/o16nMiwrLC

Dessin, peinture, et même sculpture de verre … On ne compte plus le nombre d’activités manuelles qui se retrouvent mises en valeur l’espace de longs instants de stream sur Twitch. En résulte bien souvent un spectacle aussi minutieux que technique et introspectif – les quatre ou cinq heures de live laissant deviner l’ampleur de l’ouvrage.

Et parmi ces activités plurielles et pas si médiatisées, la fabrication de bijoux, valorisée par la streameuse Osez Joséphine lors de ses très ludiques et réguliers Ateliers. Avec ses mises en pratique interactives, la créatrice laisse parler son ingéniosité et confère à Twitch un nouveau terrain de jeu, propre à intriguer toutes les générations.

Celle qui dit tout humblement “streamer [son] métier” fait en vérité un peu plus que cela. On se rend aussi sur sa chaîne pour ses papotages complices et l’impression de fierté devant la tâche accomplie.

Le compte Twitch d’Osez Joséphine, c’est ici.

LittleBigWhale, Twitch en chansons

https://www.instagram.com/p/CNIgqywnl5l/

Voir cette publication sur Instagram

LittleBigWhale, alias Trivia, est un grand nom du stream français. Joueuse très expérimentée, notamment dans le domaine de l’esport (la pratique en ligne, en solo ou à plusieurs, d’un jeu, sous la forme de compétitions et tournois organisés), la streameuse est devenue en 2020 la première ambassadrice féminine de la Team Vitality, un club “d’electronic sport”. C’est dire si on se plaît à observer ses exploits professionnels sur Twitch.

Mais ce n’est pas simplement pour cela qu’on la suit sur la plateforme pop. Non, Trivia est aussi réputée pour ses talents de chanteuse. Des aptitudes vocales impressionnantes qu’elle déploie volontiers le long de ses directs karaoké très détente du dimanche soir. Des parenthèses enchantées qui permettent de s’évader un moment, avec des playlists pêchues à souhait. On recommande plutôt deux fois qu’une.

Le compte Twitch de LittleBigWhale, c’est ici.

Source: Lire L’Article Complet