Nuit d’ivresse : ce changement de taille récent dans la pièce de Josiane Balasko

À l’occasion de la diffusion du film Nuit d’ivresse vendredi 22 juillet 2022 à partir de 21h05 sur TF1 séries films, Télé Star vous dévoile le changement de taille qui a récemment été apporté à la pièce imaginée par Josiane Balasko et Michel Blanc.

Sorti au cinéma en 1986, le film culte Nuit d’ivresse, portée par Josiane Balasko et Thierry Lhermitte, sera rediffusé vendredi 22 juillet 2022 sur la chaîne TF1 séries films, à partir de 21h05. Réalisé par Bernard Nauer, ce long-métrage est en fait l’adaptation cinématographique d’une pièce de théâtre imaginée par Josiane Balasko et Michel Blanc l’année précédente. À Paris, un soir de réveillon de la Saint-Sylvestre. Deux policiers procèdent au contrôle d’identité d’une femme, incarnée à l’écran par Josiane Balasko, qui attend son train à la gare de l’Est. On apprend ainsi qu’elle vient tout juste de sortir de prison.

Après avoir été traitée sans ménagement par les deux inspecteurs, elle se rend au café de la gare de l’Est (ancien café de l’Est, maintenant le East Side Café), où se trouve déjà Jacques Belin, célèbre animateur du jeu télévisé L’affaire est dans le sac, interprété par Thierry Lhermitte, qui vient de remporter un "Dandy d’Or" et semble bien éméché. Ce dernier attend sa fiancée Marlène dont le train ne doit plus tarder. Au fil de la soirée, Jacques Belin, quitté par Marlène, et Frède, la femme de la gare qui doit rejoindre sa sœur le lendemain à Metz, discutent et boivent, et finissent par se rendre à la soirée mondaine de Jean-François Ragain. Le réveil de Jacques Belin sera mémorable.

Nuit d’ivresse : une nouvelle version de la pièce avec Jean-Luc Reichmann en 2018

En 2018, c’est l’animateur de TF1 Jean-Luc Reichmann qui a repris le rôle incarné par Thierry Lhermitte dans une nouvelle version de la pièce Nuit d’ivresse, qui comportait un changement de taille. En fait, le présentateur des 12 Coups de midi a suggéré à Josiane Balasko que son personnage ne se réveille plus aux côtés d’une femme, mais d’un autre homme. "Le projet était risqué : risque de dénaturer l’histoire, les personnages, le comique de situation. Mais très vite, c’est devenu évident, et je me suis beaucoup amusée avec mes nouveaux protagonistes. (…) Cette expérience de réécriture a été un jeu de l’esprit très stimulant", avait déclaré Josiane Balasko à l’époque.

Source: Lire L’Article Complet