Obsèques de Juliette Gréco : Brigitte Fossey, Julie Gayet, Francis Lalanne… les personnalités lui rendent un dernier hommage

Plus d’une semaine après sa mort, survenue le mercredi 23 septembre, Juliette Gréco a fait l’objet d’un dernier hommage dans l’après-midi de ce lundi 5 octobre à l’église Saint-Germain-des-Prés.

Dans l’après-midi de ce lundi 5 octobre, les portes de l’église Saint-Germain-des-Prés a ouvert ses portes pour accueillir une horde de personnalités, tous milieux confondus, à l’image de Brigitte Macron, Brigitte Fossey – pourtant rare sur la scène médiatique – Francis Lalanne, François Hollande, Julie Gayet, Claude Sérillon, Pascal Nègre, Zazie, le député Gilles Le Gendre, Abd Al Malik, Michel Boujenah, ou encore Bernard Montiel. Après une pluie d’hommages sur la Toile, toutes étaient réunies afin de rendre un dernier hommage à Juliette Gréco, plus d’une semaine après sa disparition à l’âge de 93 ans. L’immense chanteuse s’est éteinte dans sa maison de Ramatuelle, dans le département du Var. Mais c’est finalement dans le célèbre quartier du sixième arrondissement de la capitale, dont elle est devenue la muse, que l’icône du Paris de Boris Vian a eu droit à un ultime adieu, avant une inhumation dans la plus stricte intimité, tous deux organisés par sa petite-fille, Julie Amour-Rossini.

Et si cette dernière est en charge des obsèques de sa célèbre grand-mère, c’est parce que Julie Amour-Rossini et Juliette Gréco formaient un duo complice. "Moi je suis sauvage et timide", confiait la jeune femme en 2013, dans les colonnes de Ouest-France. Même chose du côté de l’interprète de La Javanaise. À un détail près. "Moi aussi je suis sauvage, mais je ne suis pas timide. Quand j’étais jeune, je ne parlais pas Je ne comprends pas pourquoi tant de gens sont venus à moi", répondait-elle. Celle qui a été l’interprète de Charles Aznavour ou encore de Serge Gainsbourg s’en est allée, tout comme sa fille Laurence-Marie Lemaire, fruit de son amour avec l’acteur Philippe Lemaire, mort en 2004.

La mort de sa fille, le drame de sa vie

Proche de sa petite-fille, Juliette Gréco l’était tout autant de sa progéniture. Mais si Laurence-Marie Lemaire n’a pu épauler sa propre fille à travers cette épreuve, c’est parce qu’elle a été emportée par un cancer à l’âge de 62 ans, durant l’été de l’année 2016. Un décès que la Gréco – qui, après Philippe Lemaire, a partagé le quotidien de Michel Piccoli et Gérard Jouannest – n’avait annoncé que quatre ans plus tard, dans une interview accordée au magazine Télérama au mois de juillet 2020. Deuil incommensurable et lourd à porter, à l’heure où la défunte artiste "avait perdu l’usage de la parole" suite à un AVC, quelques mois auparavant.

Source: Lire L’Article Complet