OL-OM : L'agresseur de Payet est condamné à de la prison avec sursis

Selon l’auteur, son geste n’était pas intentionnel. On vous donne toutes les infos sur ses déclarations. 

Il y a quelques jours, Dimitri Payet a été victime d’un jet de projectile lors du match qui opposait l’Olympique Lyonnais (OL) et l’Olympique de Marseille (OM). Suite à cet incident, le match n’a finalement pas repris sur décision de l’arbitre, après plus de 2 heures d’attente. Jugé en comparution immédiate, Wilfried S., l’auteur du jet de bouteille, a été condamné à six mois de prison avec sursis et a été interdit de fréquenter le Groupama Stadium pendant 5 ans. Un peine bien différente de ce qu’avait demandé le ministère public qui souhaitait une « peine exemplaire » de 6 mois de prison ferme. On vous donne toutes les infos sur ce qu’a déclaré l’auteur du geste.

Les images du jet sur Payet sont là ! C’EST HONTEUX !! #OLOM pic.twitter.com/cS0hmOAV2l

Incidents OL/OM : l'auteur du jet de bouteille condamné à 6 mois de prison avec sursisIl écopé également d’une interdiction de stade de 5 ans.Il devra verser 1€ à Payet, 1€ à l’OM, 1€ à la LFP au titre des préjudices causés. pic.twitter.com/Zv75j56Yd3

« Je ne voulais pas le viser », « Je regrette, c’était une connerie », « Je ne suis pas anti-Marseillais. Je n’ai rien contre Dimitri Payet, c’est un joueur que j’aime bien« , a expliqué l’homme de 32 ans pendant l’audience. « J’ai agi dans l’euphorie du truc. Je ne voulais pas le toucher, je n’avais pas l’intention de provoquer un incident », a-t-il ajouté. Une version que la procureure de la République a eu du mal à croire.

« Vous remettez votre capuche avant d’armer votre bras et de prendre le temps de viser le joueur. On vous voit préparer votre geste et ensuite il y a ce sentiment de satisfaction quand votre ami vous tape dans le dos et vous donne l’accolade. Lors de votre audition en garde à vue, vous avez indiqué que vous vouliez mettre la pression sur le joueur », a-t-elle lancé, étonnée des explications données par le supporter de l’OL. L’avocat de Wilfried S. a toutefois souligné que son client était « choqué par son propre geste ».

Source: Lire L’Article Complet