Otite du baigneur : les conseils de l’ORL Michel Cymes pour l’éviter

Gonflement de l’oreille, douleur intense dans le conduit auditif, écoulement auriculaire… Pour éviter d’attraper l’otite du baigneur cet été, suivez les conseils avisés de Michel Cymes !

  • Michel Cymes

Piqûre d’insecte, coup de soleil, mal des transports… Dans la liste des maux de l’été les plus courants, on retrouve également l’otite du baigneur. La période estivale est le moment où les baignades à la piscine ou à la mer sont les plus fréquentes, et l’otite fait par la même occasion son grand retour.

Aussi appelée otite externe, cette inflammation de l’oreille est due à une infection bactérienne ou microbienne. Bien que bénigne, elle peut se révéler très douloureuse. Pour l’éviter cet été, le célèbre médecin ORL, Michel Cymes, nous indique ce qu’il faut faire et ne pas faire, dans sa chronique quotidienne sur RTL.

Otite du baigneur : les symptômes qui doivent alerter

  • Des démangeaisons dans le conduit auditif
  • Une douleur intense à l’entrée de l’oreille, qui augmente en position allongée, ou pendant la mastication
  • Un écoulement de l’oreille
  • Une inflammation au niveau du conduit auditif, qui peut gonfler et rougir

Comment éviter d’attraper une otite en se baignant ?

Pour ne pas gâcher vos vacances, mieux vaut donc prévenir que guérir… Alors pour éviter que des champignons ou bactéries ne prolifèrent dans votre conduit auditif après avoir mis la tête sous l’eau, Michel Cymes révèle les bons réflexes à avoir :

  • En sortant de l’eau, après votre baignade, penchez la tête à droite, puis à gauche, pour laisser s’écouler vers l’extérieur l’eau qui reste dans le conduit auditif, pour éviter qu’elle ne stagne à l’intérieur.
  • Pour être sûr que toute l’eau s’évacue du conduit auditif, vous pouvez sautiller sur place (doucement) en penchant votre tête d’un côté, puis de l’autre.
  • Essuyez délicatement ensuite vos oreilles, sur l’extérieur, pour retirer l’écoulement, avec un linge bien propre (pour ne pas y déposer justement des bactéries !).
  • Autre alternative proposée par l’ORL sur RTL, si vous êtes sujette aux otites du baigneur : mettre des bouchons d’oreilles avant de se jeter à l’eau. “Ainsi équipé, vous pouvez mettre la tête sous l’eau tant que vous le souhaitez, votre conduit auditif restera au sec.”, explique-t-il.

Otite externe : que faire en cas d’infection ?

Pour savoir si vous avez attrapé une otite externe ou non, Michel Cymes indique le petit test à faire : “Vous saisissez le pavillon de l’oreille avec votre pouce et votre index et vous tirez vers le haut. Vous faites ça délicatement, j’insiste. Si vous avez mal, c’est que vous avez l’otite du baigneur.”

En cas de douleur à l’oreille, le premier réflexe à avoir est de consulter un médecin, qui va pouvoir réaliser un examen du conduit auditif.

Une fois le diagnostic établit, un traitement antibiotique, sous forme de gouttes auriculaires, pourra vous être prescrit. Pour soulager la douleur lancinante, en attendant qu’elle disparaisse en quelques jours de traitement (une semaine environ), la prise de paracétamol peut être indiquée.

Source: Lire L’Article Complet