Permis de conduire : peut-on le passer pendant le confinement ?

Vous aviez prévu de passer votre permis de conduire au mois de novembre ? Découvrez si c’est possible pendant le reconfinement.

Restez informée

Depuis le reconfinement, les commerces considérés comme non-essentiels au pays ont dû fermer. C’est le cas des salons de coiffure et d’esthétiques, des centres commerciaux ou encore des bars et restaurants. À la différence du premier confinement, celui-ci se veut moins stricte afin qu’il ne représente pas un trop grand danger pour l’économie du pays. De nombreux secteurs donc sont autorisés à poursuivre leur activité, en plus des commerces de première nécessité. C’est le cas des laveries, magasins de bricolage ou encore d’équipements informatiques. Mais qu’en est-il des auto-écoles et des centres d’examen du permis de conduire ? Et est-ce possible de passer son permis pendant le confinement ? On vous explique.

Passer son permis… mais sans leçons de conduite

Lors de la conférence de presse interministérielle du jeudi 29 octobre, le Premier ministre a annoncé qu’à la différence du confinement précédent, les examens de permis de conduire étaient maintenus et pouvaient se tenir pendant le confinement. L’objectif, c’est de ne pas accumuler trop de retard dans la tenue des examens de conduite et d’éviter de se retrouver avec des délais d’attente trop importants, comme ce fut le cas lors du confinement du printemps dernier. Cependant, les auto-écoles qui peuvent continuer à fonctionner pour d’autres activités (commissions médicales, centres de tests psychotechniques, épreuves des titres professionnels chauffeur routier), ne sont pas autorisées à donner de leçons de conduite pendant le confinement.

En clair, il est possible d’aller passer son permis de conduire, si vous avez déjà effectué toutes les heures de conduite minimum obligatoires. Si vous vous sentez prêts et ne pensez pas avoir besoin d’entrainement supplémentaire, vous pouvez vous présentez à l’examen. N’oubliez pas de vous munir de l’attestation de déplacement dérogatoire. Dans le doute, le mieux est d’attendre la fin du confinement, et d’effectuer quelques heures de conduites supplémentaires avant votre passage. Cela vous évitera de rater l’examen et de devoir le repasser. Dans ce cas, le délai peut être long, et coûteux, car il nécessite de continuer à s’entrainer et donc de payer des heures de conduite supplémentaires.

Une décision du gouvernement très mal accueillie par les gérants d’auto-écoles, qui la considèrent comme dangereuse. De son côté, s’il souhaite trouver un accord avec les auto-écoles afin de permettre la reprise des cours de conduite, le gouvernement explique que cela ne se fera pas sans la mise en place d’un protocole sanitaire stricte à respecter pendant les leçons de conduite.

Confinement : apprendre le Code de la route à distance

Pendant le confinement, il est interdit de se rendre physiquement dans son auto-école. Les cours de Code de la route sont donc aussi suspendus, mais l’examen théorique général du Code de la route est maintenu. Pour s’entrainer, il est possible pour les élèves, qui souhaitent passer l’examen théorique pendant la période de confinement, de suivre les cours à distance mis en place par son auto-école et d’utiliser le livre de Code de la route fourni par l’école lors de l’inscription. Vous pouvez également passer par une auto-école en ligne.

Source: Lire L’Article Complet