Pomme ou compote, on choisit quoi ?

Entre le fondant d’une bonne purée de fruits et le croquant d’une chair bien juteuse, notre cœur (et nos papilles) balancent. Pourtant, côté bienfaits, il n’y a pas à hésiter !

Restez informée

Atouts et plus santé de la pomme

Ses atouts nutritionnels. Riche en antioxydants et en polyphénols, elle recèle 12 % des apports journaliers recommandés en vitamine C, mai aussi du bêtacarotène et de la vitamine E. Elle renferme également du potassium et du magnésium, qui jouent un rôle essentiel dans tout l’organisme. Enfin, ses fibres « comme la pectine, améliorent le transit et participent à la satiété », souligne Alexandra Retion, diététicienne nutritionniste.

Ses plus santé. Son utilité dans la prévention du cancer colorectal a été documentée et, en 2016, ses modes d’action ont été précisés par une étude publiée dans la revue Nature : les polyphénols agissent sur les mêmes protéines que des médicaments anticancéreux. D’autres travaux ont montré un bénéfice dans la prévention des maladies cardio-vasculaires.

Ses points faibles. « Elle contient du sorbitol, un sucre qui peut s’avérer difficile à digérer », indique Alexandra Retion. Le même problème se pose avec ses fibres si on la mange crue.

La meilleure façon de la déguster. Bio, crue (si on tolère) et non pelée. On augmente la sensation de satiété et on profite des 25 % de sa vitamine C qui se nichent dans la peau.

Atouts et plus santé de la compote de pommes

Ses atouts nutritionnels. Sans sucres ajoutés, sa composition est presque irréprochable : des fibres, des vitamines et des oligo-éléments, même s’il y en a moins que dans une pomme à cause de la cuisson et du mixage. Elle est en outre riche en antioxydants : du sélénium et du bêtacarotène, précurseur de la vitamine A.

Ses plus santé. Son mode de préparation conserve les propriétés antioxydantes et protectrices du fruit, tout en le rendant plus facile à digérer. La compote reste très peu calorique lorsqu’on ne la sucre pas : 63 kcal pour 100 g. Sa bonne teneur en eau en fait par ailleurs un aliment hydratant.

Ses points faibles. Les fibres mixées ont un pouvoir rassasiant moindre. « Comme elle est plus concentrée, la compote contient aussi plus de sucre », ajoute Alexandra Retion. Avec un indice glycémique plus haut, on l’assimile plus vite et on risque d’avoir faim plus vite que lorsque l’on mange le fruit entier.

La meilleure façon de la déguster. Nature (le fruit cuit dans un fond d’eau, c’est tout), avec de la cannelle ou de la vanille. On peut ainsi s’en délecter toute l’année, même lorsque la pomme a disparu des étals.

Notre verdict

Avantage incontestable au fruit, mais il faut dire que peu d’aliments peuvent rivaliser avec une pomme crue. On adore néanmoins la compote, surtout depuis qu’on peut la mettre en gourde et l’emporter partout. Avec ses qualités minceur et antioxydantes, elle remplace profitablement les biscuits.

Merci à Alexandra Retion, diététicienne nutritionniste.

A lire aussi :

⋙ Feta ou mozzarella, on choisit quoi ?

⋙ Immunité au top : mon assiette anti-virus

⋙ Adopter le régime crétois pour améliorer sa mémoire

Source: Lire L’Article Complet