Port du masque obligatoire dès 6 ans : 7 conseils d'experts pour faire porter cette protection à un enfant

Le Premier Ministre Jean Castex l’a confirmé : dès la rentrée scolaire qui aura lieu ce lundi, le port du masque devient obligatoire pour les écoliers à partir de 6 ans. Mais comment procéder pour faire porter cette protection à un enfant ? Un médecin hygiéniste et une pédopsychiatre livrent leurs conseils.

Restez informée

On le sait : le port du masque est désormais obligatoire dans les lieux publics, qu’ils soient clos ou à l’extérieur. Jusqu’à présent, les autorités avaient jugé bon de ne pas étendre ces recommandations aux jeunes enfants, à cause des risques de mésusages mais aussi du danger qu’il peut représenter pour eux : chez les plus petits, le masque est associé à un risque d’étouffement. Face à le violence de la deuxième vague qui frappe actuellement la France, le gouvernement a finalement décidé d’imposer le port du masque aux élèves des écoles de primaire à partir de 6 ans. Problème : certains enfants ont du mal à supporter ce dispositif. Alors, comment faire porter un masque à un enfant ?

Expliquer aux enfant à quoi sert un masque

La clé pour que les enfants suivent les règles établies par leurs parents ? La pédagogie. Rien ne sert d’imposer si l’on explique pas au préalable. Les adultes doivent donc exposer aux enfants les raisons pour lesquelles le port du masque est obligatoire, et dans quelles circonstances. “Il faut d’abord réexpliquer aux enfants ce qu’est le coronavirus, en précisant qu’il peut se transmettre lorsque quelqu’un tousse, éternue ou postillonne en parlant. Il faut ensuite leur dire que c’est pour cela qu’il est parfois nécessaire de mettre une ‘barrière’ sur son nez et sa bouche : c’est le rôle du masque”, explique le Dr Agnès Pargade, pédopsychiatre.

Il existe également des outils pour favoriser la compréhension des enfants, comme le suggère le Dr Pierre Parneix. Il recommande le site CocoVirus.net, qui propose des bandes dessinées pédagogiques sur le coronavirus, et notamment sur le port du masque. Autre idée : “Les parents peuvent expliquer à quoi sert ce dispositif de protection tout en proposant aux enfants de faire porter un masque à leur peluche préférée, afin qu’il aient envie de faire de même”, ajoute-t-il.

En dessous de 11 ans, ce dispositif peut ainsi être proposé aux enfants “en âge de l’accepter et d’en respecter les règles d’utilisation”, peut-on lire sur le site du ministère de la Santé. “Cet âge se situe généralement autour de 6-7 ans. Pour porter un masque, les enfants doivent en fait être capable de le mettre et de le retirer tout seuls”, explique le Dr Pierre Parneix, médecin hygiéniste.

Port du masque : donner l’exemple aux enfants

On le sait : les enfants aiment imiter les adultes. Et si vous utilisiez cet intérêt pour le mimétisme afin de donner l’exemple ? Il suffit pour cela aux parents de respecter les règles en portant eux-mêmes un masque. S’ils ne le font pas, les enfants ne seront pas dans de bonnes conditions pour porter le leur ! L’une des premières choses à faire est donc de s’approprier ce dispositif de protection pour que les enfants l’acceptent à leur tour.

Dédramatiser le port du masque

Le port du masque peut être anxiogène pour certains enfants, qui l’associent à la maladie et à l’hôpital. Un phénomène notamment dû à la télévision : les enfants ont pu tomber sur des fictions mettant en scène des personnages portant un masque et exerçant des professions qui leur semblent terrifiantes comme c’est le cas des dentistes par exemple. “Il y a donc tout un travail de dédramatisation et de banalisation à faire. Pour y parvenir, les parents peuvent montrer aux enfants qu’au supermarché, les caissières en portent, tout comme les serveurs aux restaurant, mais aussi leur maîtresse à l’école, conseille le Dr Agnès Pargade.

Masque de protection : laisser le temps aux enfants de s’y habituer

Le port du masque n’a rien de naturel pour les citoyens lambda. C’est encore plus vrai pour les enfants ! Un temps d’adaptation est donc nécessaire pour s’habituer à ce dispositif de protection. L’idée ? Proposer aux enfants de le porter sur de courts laps de temps pour commencer, avant d’augmenter progressivement la durée du port.

Choisir un masque adapté aux enfants

Tous les masques ne sont pas adaptés aux visages des enfants. Pour qu’ils puissent supporter ce dispositif, mais aussi que celui-ci soit efficace, il est important que le masque choisi soit à la bonne taille et pas trop dense. “Je préconise le masque chirurgical, plus léger et surtout efficace. Si vous optez pour un masque en tissu, veillez à ce qu’il ne soit pas trop épais. L’idéal serait qu’il dispose de scratches et non des élastiques ou de liens à nouer”, explique le Dr Agnès Pargade.

Opter pour un masque attrayant

Pour donner aux enfants l’envie de porter un masque, il est possible de proposer des ateliers DIY. L’objectif ? Qu’ils puissent réaliser un masque à l’effigie de quelque chose qu’ils aiment. Pour cela, une multitude de possibilité s’offre à eux : tissus colorés, stickers, broderies… L’idée est de laisser leur créativité s’exprimer, tout en respectant les règles édictées par l’Afnor concernant la fabrication des masques maison.

Rappeler aux enfants l’importance des gestes barrières

Le port du masque s’insère dans un ensemble de mesures sanitaires toutes aussi indispensables les unes que les autres. Il est donc essentiel d’aider les enfants à s’habituer au port de ce dispositif de protection, mais aussi de leur permettre d’intégrer les gestes barrières tels que le lavage des mains ou la distanciation sociale. C’est pourquoi ces réflexes doivent être appris le plus tôt possible ! Pour encourager les enfants à les appliquer dès le plus jeune âge, le Dr Agnès Pargade recommande par exemple d’avoir un choix de jolis savon colorés et parfumés chez soi, afin que ces gestes essentiels deviennent un plaisir.

Merci au Dr Agnès Pargade, pédopsychiatre et auteure de “Pourquoi consulter un pédopsychiatre ?” (éd. De Boeck), ainsi qu’au Dr Pierre Parneix, médecin hygiéniste au CHU de Bordeaux.

A lire aussi :

⋙ Tuto : un sur-masque personnalisé pour les enfants à faire en famille

⋙ Essoufflement, irritations, boutons : 5 conseils d’experts pour mieux supporter votre masque

⋙ L’astuce toute simple pour aider les enfants à bien se laver les mains

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet