Port du voile à l'école : 57% des jeunes enseignants le soutiennent

Une vision de la laïcité bien différente chez les jeunes enseignants soulignée dans cette étude de l’Ifop. On vous explique les chiffres.

Si la version de la laïcité proposée par l’État français est parfois pointée du doigt et considérée comme islamophobe, les jeunes enseignants semblent prêts à adopter une laïcité libérale. Selon une étude de l’Ifop, réalisée à la demande de l’Observatoire de l’éducation de la Fondation Jean-Jaurès, 57 % des jeunes enseignants soutiennent le port du voile à l’école. Toutefois, tout âge confondu, ils ne sont que 36 %… Concernant la question du port de signe religieux par les parents accompagnateurs, plus d’un jeune professeur sur deux y est favorable. Pourquoi l’écart est-il si important entre ceux-là et les Français en général ?

France / Laïcité : 57 % des jeunes enseignants soutiennent le port du voile à l’école – https://t.co/V7L59KgtCV pic.twitter.com/mlNX0lNkFz

Selon l’étude, les jeunes professeurs “s’avèrent très imprégnés du relativisme culturel de leur génération sur ces questions”, et auraient “une vision beaucoup plus libérale de la laïcité”, qui serait “très proche des modèles de société anglo-saxonnes multiculturelles”. Ceux-là seraient d’ailleurs 2 fois plus favorables au port du burkini, un sujet brûlant en France… Des convictions laïques qui diffèrent mais qui ne sont pas expliquées par un athéisme plus important que la moyenne française puisque “31 % d’entre eux dans le public (les professeurs, ndlr) se déclarent « athées convaincus », c’est même moins que la moyenne nationale des Français en situation d’activité qui atteint 39 %”, a expliqué François Kraus – qui a piloté l’étude – à nos confrères de Marianne. Au niveau gouvernemental, ces questions seront discutées lors du premier comité interministériel de la laïcité prévu le 15 juillet prochain.

Source: Lire L’Article Complet