Pour la première fois, deux girafes naines ont été observées (et étudiées)

Vous n’en avez très certainement jamais vu. Et pour cause, elles sont rares, très rares. De quoi parle-t-on ? De deux spécimens de girafes naines, découvertes sur le continent africain ces dernières années. La première a été observée en Ouganda, en 2015. Sa taille ? 2,8 mètres. C’est grand pour l’Homme, mais très petit pour la girafe, sachant que celle-ci mesure en moyenne entre 4 et six mètres. Cette girafe naine ougandaise a des pattes plus courtes que la moyenne, mais un cou plus long. Elle n’a plus été observée depuis le mois de mai 2017.

  • Crash en Indonésie: les deux boîtes noires du Boeing localisées

    AFP

  • Une gigantesque panne d'électricité plonge le Pakistan dans le noir

    Le Figaro

  • Présidentielle au Kirghizstan: le grand favori Sadyr Japarov vote

    AFP

  • «On pense à se protéger et protéger les autres»: À Bagneux, des centaines de personnes se font tester après la détection du variant anglais

    Le Figaro

  • USA: Des habitants rendent hommage au policier tué dans l'invasion du Capitole

    AFP

  • Indonésie: «L'avion a dévié de son cap avant de disparaître», indique le ministre des transports

    Le Figaro

  • L’Espagne déplore «trois morts» après les plus grosses chutes de neige depuis des décennies

    Le Figaro

  • Indonésie : installation d'un centre de sauvetage dans le port de Jakarta après la disparition d'un vol

    AFP

  • «Les habitants ont compris l'intérêt du dépistage», se félicite la maire de Bagneux après la découverte du variant britannique

    Le Figaro

  • États-Unis: dispositif de sécurité renforcé aux abords du Capitole

    Le Figaro

  • De fortes inondations submergent le centre de la Malaisie

    AFP

  • Philippe Juvin: «J'ai du mal à penser que l'on va passer à travers les gouttes»

    Le Figaro


  • Crash en Indonésie: les deux boîtes noires du Boeing localisées
    Les deux boîtes noires du Boeing qui s'est abîmé en mer au large de Jakarta avec 62 personnes à bord ont été localisées, annonce le commandant des forces armées indonésienne, une étape importante pour aider les enquêteurs à déterminer les causes de l'accident.


    AFP


  • Une gigantesque panne d'électricité plonge le Pakistan dans le noir
    Après une gigantesque panne de courant, une partie du Pakistan, dont les plus grandes villes du pays, étaient plongées dans le noir dans la nuit du 9 au 10 janvier. Les pannes d’électricité sont fréquentes au Pakistan, où les habitants peuvent rester privés d’électricité plusieurs heures.


    Le Figaro


  • Présidentielle au Kirghizstan: le grand favori Sadyr Japarov vote
    Images de Sadyr Japarov, le grand favori de la présidentielle de dimanche au Kirghizstan, en train de voter. Cet ancien député populiste se trouve désormais aux portes de la présidence du Kirghizstan. Il doit entièrement sa propulsion au sommet du pouvoir à la crise politique d'octobre, une période de turbulences qui a rebattu les cartes dans ce pays d'Asie centrale. <> IMAGES


    AFP

VIDÉO SUIVANTE

D’où vient cette pathologie ?

La deuxième, une girafe naine également, a été découverte en Namibie, en 2018. Celle-ci mesure 2,6 mètres et au contraire de son amie ougandaise, elle a un cou plus court que la moyenne. Et elle a été observée pour la dernière fois en juillet 2020.

Si on reparle de ces deux girafes mâles, c’est parce que les spécialistes se sont penchés sur leur cas. Une étude est ainsi parue le 30 décembre dernier. Les scientifiques y expliquent pourquoi elles sont naines : il s’agit d’une maladie connue sous le nom de “dysplasie squelettique”, qui a pour conséquence des “troubles cartilagineux ou squelettiques qui entraînent parfois un développement osseux anormal”.

GCF researchers recently spotted 2 dwarf giraffe in Namibia & Uganda. These giraffe had shorter legs compared to others of similar age. This is the first description of dwarf giraffe, which shows how little we know about these iconic animals https://t.co/XmPFGQDIYi @BMC_series pic.twitter.com/zighmCXTqm

Désavantageux pour elles

Une pathologie présente chez l’Homme et chez les animaux domestiques, mais très rare à l’état sauvage. Les experts ont donc du mal à trouver l’origine de cette spécificité chez ces girafes pas comme les autres. Cette forme de nanisme n’aurait malheureusement pas d’avantages pour ces girafes, comme l’explique Julian Fennessy, co-fondateur de la Fondation pour la protection des girafes, à Reuters : “Malheureusement, il n’y a sans doute aucun avantage à cette petite taille”.

En effet, ces girafes auraient du mal à se nourrir et à se reproduire. Plus d’informations dans la vidéo en tête d’article.

Source: Lire L’Article Complet