PS5 : Les joysticks de la DualSense auraient 7 mois de durée de vie

La durée de vie de la DualSense serait-elle limitée à environ 7 mois d’utilisation ? C’est ce que peuvent laisser croire des premières analyses de la manette PS5, menées suite aux problèmes de « drift » remontés par certains utilisateurs.

Cela fait maintenant plusieurs années que Nintendo fait l’objet de nombreuses plaintes concernant la Switch, dont les problèmes de « Joy-Con Drift » sont aujourd’hui officiellement reconnus par la firme. Et si cette dernière est toujours régulièrement dans le viseur des associations de consommateurs pour cette raison, elle n’est désormais plus la seule. Depuis quelques semaines, des possesseurs de la PS5, sortie en novembre dernier, affirment être confrontés au même problème avec leur manette DualSense. En effet, ceux-ci expliquent que leur personnage se retrouve parfois à se déplacer seul à l’écran, sans même que le stick ne soit sollicité par le joueur. Sans réaction officielle de sa part, Sony se retrouve donc également à faire l’objet de plusieurs enquêtes et dépôts de plainte.

De leur côté, certains spécialistes de technologie ont décidé de mener leur propre investigation afin de comprendre d’où peut venir un tel problème. C’est notamment le cas du YouTuber iFixit, qui a publié une vidéo dans laquelle il étudie l’intérieur d’une DualSense afin de trouver l’origine du phénomène de « drift ». Et selon lui, cela serait provoqué par l’usure du potentiomètre (type de résistance) des sticks, dont la durée de vie serait limitée en termes d’utilisation. Il évoque notamment une information provenant du fabricant des joysticks, ALPS, qui indique une durée de vie s’étalant sur 2 000 000 de cycles d’utilisation pour la rotation, contre 500 000 cycles pour la pression.

iFixit a alors cherché à évaluer de manière un peu plus concrète la durée d’utilisation d’une DualSense avant que les problèmes ne puissent potentiellement survenir. En basant son analyse sur un jeu comme Call of Duty: Warzone, il estime ainsi que la manette a un cycle de vie d’environ 417 heures. À raison de 2h de jeu par jour, cela nous amène donc à seulement 7 mois d’utilisation. Toutefois, insistons bien sur le fait qu’il ne s’agit là que d’une estimation, qui dépend qui plus est de l’utilisation de la manette en fonction des types de jeux privilégiés par l’utilisateur. Par ailleurs, si les résultats semblent rejoindre ceux évoqués dans les recours collectifs déposés, ils ne constituent en rien une donnée officielle pour le moment.

Le YouTuber explique lui-même que si l’usure du potentiomètre est probablement la principale raison du problème de « drift », ce n’est pas la seule. Une utilisation continue de la DualSense ou encore des éléments tels que la poussière ou la saleté peuvent également jouer un rôle. Il ne reste maintenant plus qu’à attendre de voir où toute cette histoire va nous mener, en espérant que Sony prenne rapidement la parole à ce sujet. Cela dit, iFixit s’étonne tout de même de voir qu’après tout ce temps, « il est bizarre que les fabricants de consoles ne considèrent pas les joysticks comme des éléments consommables, et ne les conçoivent pas pour être facilement remplacés ». Il ajoute : « Aucun appareil évalué pour avoir un nombre limité d’actions, en particulier ceux qui côtoient autant de contaminations et d’abus, ne peut maintenir des performances parfaites pour toujours ».

Source: Lire L’Article Complet