Quand et comment planter des marguerites ?

Fleur sauvage courante dans nos prés et nos bois, la marguerite se cultive aisément au jardin. Facile à réussir, elle s’accommode de quasiment tout type de sol et résiste aussi bien au froid (jusqu’à – 20 °C) qu’aux périodes de chaleur.

Restez informée

Les variétés de marguerites proposées en jardineries sont des formes améliorées de la forme sauvage, qui produisent rapidement de jolies touffes dont le diamètre est de 50 centimètres environ et qui produisent des fleurs de 40 à 100 centimètres de haut.

Quand et où planter les marguerites ?

La marguerite se plante de mars à juin ou à l’automne, entre septembre et novembre, dans les régions où le climat est doux. Vous pouvez les installer dans vos massifs, mais aussi en bordures ou même au potager, pourvu que vous leur offriez un emplacement ensoleillé. Les marguerites constituent de bonnes plantes compagnes pour le persil, la sauge officinale et le basilic.

Comment planter des marguerites ?

La marguerite se sème dès que les gelées sont passées, à partir de mai. Elles fleurissent alors le plus souvent la seconde année. Pour en profiter plus rapidement, vous pouvez préférer les plants en godets. Dans un sol neutre, préparez un trou faisant environ 3 fois la taille de la motte, et ameublissez bien la terre. Ajoutez un peu de compost ou une fumure organique, puis humidifiez la motte en la plongeant dans l’eau. Après avoir installé le plant et tassé la terre, terminez par un arrosage copieux.

Le premier été suivant la plantation, il est recommandé de pailler le plant et d’arroser régulièrement. Une fois installée, elle supporte davantage la sécheresse. Il demeure préférable de pailler le pied chaque année, d’autant que la décomposition suffit généralement à cette plante peu exigeante, qui se passe de toute autre forme d’amendement.

Pour prolonger la période de floraison, vous pouvez éliminer les fleurs séchées au fur et à mesure en les coupant bien à la base. Éliminez les feuillages morts au printemps. Les marguerites se reproduisent assez bien d’elles-mêmes, si vous laissez quelques fleurs sécher en fin de saison.

Source: Lire L’Article Complet