Quand Victoire de Castellane repense sa rose Dior fétiche

Incontournable depuis plus de vingt ans, la fleur talisman de la maison n’avait pourtant pas eu droit à une collection de haute joaillerie dédiée depuis 2011. C’est désormais chose faite avec le lancement de RoseDior.

Du tarot à l’abeille, en passant par le muguet ou le chiffre huit, nombreuses sont les superstitions qui rythmaient le quotidien de Monsieur Christian Dior à lui avoir survécu. Des gris-gris, devenus fondations d’un mythe, auxquels se mêlent les propres obsessions de Victoire de Castellane, la directrice artistique de la joaillerie et de l’horlogerie maison. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que Victoire s’est souvent représentée en dessin aux côtés du fondateur, tant l’esprit de l’un résonne dans les créations de l’autre.

Fleur fétiche

Christian Dior dans les salons.

Au panthéon de ses fétiches, on a toujours retrouvé la rose Dior. Sûrement liée à l’affection de Monsieur Dior pour cette fleur qu’il aimait tant enfant à Granville, mais aussi pour le terrain de jeu sans égal que lui fournissait les volumes des pétales. Des courbes saisies puis constellées de pierres précieuses qu’elle a toujours représenté dans ses créations délurées et que l’on retrouve en ce mois de mars en guest-star de sa dernière collection RoseDior. Pourtant, si ce motif revient au fil du temps, ce n’est que la seconde ligne de haute joaillerie entièrement dédiée à cette fleur à part. La première étant Le Bal des Roses en 2011, aux douze pièces uniques inspirées par Claudia Cardinale dans Le Guépard.

Fil rose

Bague Bal Vénitien en or jaune, diamants blancs, bruns et jaunes orange, spinelle rose, opales de feu, garnets spessartites et saphirs roses, collection Le Bal des Roses, Dior Joaillerie, 2011.

Moins vénéneuse et fantaisiste que ses précédentes fleurs d’excès, cette néo RoseDior se fait plus douce, matinée par endroit de duos d’or jaune et blanc subtils et de jeux de pierres asymétriques comme elle les aime. Mais comme toujours chez Victoire de Castellane, le diable se niche dans les détails, à l’image de cette fine pluie de gouttes de rosée en diamants, apposée sur les montures des colliers. Une touche de poésie qui offre un nouveau visage à cette icône indétrônable.

Boucles d’oreilles RoseDior en or blanc, jaune et diamants, Dior Joaillerie.

Collier RoseDior en or jaune, platine, or blanc, diamants, émeraudes et tsavorites, Dior Joaillerie.

Bague RoseDior en or jaune, diamants jaunes et blancs, Dior Joaillerie.

Collier RoseDior en or blanc et diamants, Dior Joaillerie.

Source: Lire L’Article Complet