Quels sont les bienfaits du melon ?

Ajoutez cet article à vos favoris en cliquant sur ce bouton !

Coloré, rafraîchissant, sucré, juteux, parfumé… Le melon est l’aliment de l’été par excellence. En plus de ses atouts gustatifs, ce fruit regorge de multiples vertus. Découvrez quelles sont les nombreuses propriétés de cet allié santé qui se glisse dans nos assiettes à l’arrivée les beaux jours.

Framboise, cerise, pastèque, pêche, prune… À partir du mois de juin, les fruits phares de la période estivale trônent fièrement sur les étals des marchés. Parmi eux, on retrouve le melon. Contrairement aux idées reçues, cet aliment originaire d’Afrique n’est pas un fruit : le melon est considéré botaniquement comme un légume, en dépit de sa saveur sucrée. Il appartient à la famille des cucurbitacées, tout comme la courgette, le potiron ou encore le concombre.

Quels sont les différents melons ?

Le melon est un légume qui compte plusieurs variétés. Il peut être vert, orangé, jaune, bien rond, légèrement ovale, à l’écorce lisse ou rugueuse. En France la variété la plus connue est le melon charentais ou cantaloup, parfois aussi appelé le melon de Cavaillon. Sa particularité ? Il est très sucré. Néanmoins, il en existe d’autres : le melon Galia, qui se présente avec une écorce jaune et une chair vert pâle. Cette variété est également sucrée et parfumée. Autre espèce : le “canari” qui est allongé, jaune vif et dont la chair est de couleur blanche.

La liste ne s’arrête pas là. D’autres variétés existent, comme le melon vert olive ou le melon d’hiver, dont l’écorce est lisse ou plissée et de couleur vert claire ou vert foncée. Cette espèce à la chair blanche est juteuse et sucrée mais non parfumée. Il est également possible de retrouver cet aliment vedette de l’été sous une autre forme : le melon ou concombre arménien, qui a tout d’un concombre. Ce légume est mince, de couleur verte et peut parfois atteindre plus d’un mètre de long.

Quelles sont les valeurs nutritives du melon ?

Le melon fait partie des fruits les moins caloriques. Il est composé d’eau à environ 90% et de sucre à 10%. Ce légume, riche en vitamines, compte en moyenne 30 à 40 calories pour 100g, selon son taux de sucre qui peut varier. Il figure parmi les aliments les plus concentrés en beta-carotène (2020µg pour 100g) avec la carotte et la mangue. Le potassium (335mg pour 100g) est l’un des premiers minéraux contenus en grande quantité dans le melon. Il est suivi de près par le phosphore (23,6mg pour 100g), le magnésium (18,9mg pour 100g) et le calcium (12,3mg pour 100g). À ces minéraux viennent aussi s’ajouter le zinc, le sodium et le fer en plus petites quantités. Le melon est aussi particulièrement riche en vitamine C (28,8mg pour 100g) et en vitamine B9 (23,3µg pour 100g).

Quels sont les bienfaits du melon ?

Lutte contre les douleurs articulaires, réduction des risques de cancer, diminution de la rétention d’eau et de l’hypertension artérielle… Le melon a de multiples bienfaits santé.

  • Le melon prend soin de la vue et de la peau : ce fruit est riche en beta-carotène, un pigment végétal qui se transforme en vitamine A dans l’organisme. Cela protège la rétine et améliore la vision. Le melon renforce également le système immunitaire et favorise le développement des cellules. Sa teneur en vitamine C permet d’avoir bonne mine et protège la peau contre le vieillissement.
  • Le melon, est un allié contre le cancer et les maladies cardiovasculaires : il réduit les risques de développer un cancer. Ce légume renferme des caroténoïdes, qui ont une action antioxydante et qui aident à prévenir les cancers. Riche en vitamine B9, le melon aider aussi à lutter aussi contre les maladies cardiovasculaires.
  • Le melon réduit la rétention d’eau : riche en eau, en potassium et en calcium, ce fruit possède des vertus diurétiques. Il permet ainsi d’éliminer les toxines et l’eau en excès et lutte contre les gonflements liés à la rétention d’eau.
  • Le melon contribue à l’hydratation : cet aliment, constitué de 90 % d’eau environ, est désaltérant et permet d’éviter la déshydratation.
  • Le melon, un allié minceur : ce légume est peu calorique mais a un pouvoir rassasiant élevé. Il est donc conseillé d’en consommer si l’on souhaite perdre du poids.
  • Le melon aider à lutter contre l’hypertension, car sa forte teneur en potassium permet de rééquilibrer une alimentation trop riche en sel.
  • Le melon soulage les douleurs articulaires : sa richesse en beta-carotène protège les articulations des maladies inflammatoires, telles que l’arthrite.

Comment choisir et conserver son melon ?

Le melon est un fruit que l’on peut se procurer tout au long de l’année en fonction de sa variété ou de sa provenance. Cependant, il est préférable de respecter sa saisonnalité, à savoir de juin à septembre, pour profiter de son goût. Il existe plusieurs astuces pour bien choisir son melon. Pour cela, il convient de le peser : plus le melon est lourd, plus il est gorgé de sucre. La deuxième étape consiste à vérifier le pédoncule, autrement dit queue du melon. S’il commence à se décoller, cela signifie que le fruit est mûr et prêt à être dégusté. Un melon de qualité est parfumé et ferme. Il convient ainsi de le sentir et de le tâter lorsqu’on le choisit. Peu de gens le savent, mais les rayures en disent long sur le fruit : un bon melon a des tranches marquées. Pour conserver ce fruit, il faut le placer dans un endroit sec, à température ambiante, s’il n’est pas encore arrivé à maturité, et au réfrigérateur dans un film plastique, si c’est le cas.

Comment consommer le melon ?

Le melon est un aliment qui ravit les papilles des petits et grands. En smoothie, en soupe glacée, en sorbet, en glace, en milkshake, en confiture, dans une salade de fruits ou tout simplement en tranche, ce fruit se consomme à toutes les sauces, au petit-déjeuner, comme au déjeuner, au goûter ou au dîner. Le melon peut être servi en entrée, en apéritif ou en dessert. Il est possible de le marier avec du basilic, du jambon sec (Bayonne, Parme, Serrano) et de la feta. Si on veut le déguster sucré, il est préférable de l’associer à des fruits rouges et des agrumes.

Si le melon cumule de nombreux avantages sur le plan nutritionnel, il a tout de même un petit défaut. Ce fruit peut être difficile à digérer et entraîner des ballonnements. Pour éviter ce désagrément, il est conseillé de le consommer au début et non à la fin du repas. La raison est simple : le melon se digère rapidement mais si le chemin entre l’estomac et l’intestin grêle n’est pas dégagé, la digestion peut s’avérer plus compliquée. L’idéal est donc d’en manger une demi-heure avant le repas ou trois heures après.

À lire aussi :

⋙ Quels sont les bienfaits du kiwi ?

⋙ Quels sont les bienfaits de la pomme ?

⋙ Quels sont les bienfaits de la betterave ?

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet