Ses fortes migraines étaient causées par des larves de ténia dans son cerveau

En Australie, une jeune femme qui se plaignait de maux de tête récurrents depuis plusieurs années, à découvert que des larves de ténia s’étaient installées dans son cerveau… Une pathologie neurologique rare, mais qui peut s’avérer mortelle, dont elle a pu être opérée, comme le rapporte une publication américaine.

Restez informée

Souffrant de maux de tête depuis un long moment, une jeune femme australienne de 25 ans a eu la mauvaise surprise de découvrir qu’elle avait en réalité des larves de ténia dans son cerveau…

Un cas similaire avait été découvert par des médecins américains, qui s’apprêtaient à opérer Rachel Palma, une femme de 42 ans, qui souffrait, selon les radios d’une tumeur maligne, mais qui avait également un bébé de ténia dans le cerveau.

À 25 ans, elle découvre que ses migraines étaient provoquées par des larves de ténia présentes dans son cerveau

Cette fois-ci, ce sont des spécialistes australiens qui viennent de révéler dans une publication de l’American Journal of Tropical Medicine and Hygiene, le cas de cette femme, qui se plaignait depuis près de 7 ans de maux de tête à répétition, et qui a fini par consulter après une semaine de douleurs associées à des troubles de la vision.

Voyant que les médicaments antidouleurs qui lui étaient prescrits depuis toujours ne fonctionnaient pas, elle a suivi de nombreux examens. Et comme pour Rachel Palma, les IRM ont d’abord indiqué aux médecins qu’il s’agissait d’une tumeur, mais après avoir retiré la lésion en question, les chirurgiens sont tombés sur “un kyste rempli de larves de ténia”, comme le rapporte l’étude relayée par CNN.

Une maladie neurologique mortelle, qui peut être la cause d’une épilepsie

“Cette affection est connue sous le nom de neurocysticercose, qui peut provoquer des symptômes neurologiques lorsque les kystes larvaires se développent dans le cerveau. Les personnes qui contractent cette infection parasitaire le font en avalant des œufs trouvés dans les selles d’une personne atteinte de ténia, selon les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC)”, expliquent les auteurs de l’article sur CNN.

Mais comme le rappelle le CDC, la neurocysticercose (ou cysticercose cérébrale) est une maladie mortelle, qui est l’une des principales causes d’épilepsie chez l’adulte.

Interrogé par le Washington Post, le professeur Bobbi Pritt, spécialiste en parasitologie à la Mayo Clinic (Etats-Unis), avait expliqué qu’une fois les œufs de ténia dans l’intestin grêle, les larves, pouvaient pénétrer dans la paroi intestinale, puis dans le sang, et pouvaient ensuite migrer dans l’ensemble du corps, y compris dans le cerveau.

Source: Lire L’Article Complet