Sommeil : Michel Cymes dévoile les erreurs qui nous empêchent de bien dormir

Alimentation, activité physique, température idéale de la chambre… Michel Cymes détaille les erreurs que nous sommes nombreux à commettre avant de nous coucher, et qui nous empêchent de bien dormir.

  • Michel Cymes

Difficultés à s’endormir, voire insomnies, réveils nocturnes… Vous avez beau vous coucher relativement tôt, vous avez toujours un peu de mal à émerger le matin ? Mais ce problème, que rencontrent de nombreuses personnes, pourrait être lié à ce que l’on fait dans la journée, comme le signale Michel Cymes.

Le célèbre médecin généraliste, nous explique au micro d’RTL les erreurs que nous faisons souvent, et qui nuiraient à la qualité de notre sommeil.

Ainsi, le spécialiste rappelle que si “vous vous réveillez fatigué, c’est que votre sommeil n’a pas été réparateur”. Mais pas de panique, ce n’est pas une fatalité, il suffit parfois de quelques petits changements et bons réflexes, pour améliorer significativement la qualité de nos nuits. Michel Cymes révèle en effet, qu’une nuit de sommeil, “ça se prépare” !

Pratiquer une activité physique en fin de journée nuirait à la qualité du sommeil, voici pourquoi

Si pratiquer une activité physique régulière est indispensable pour rester en bonne santé, la pratique d’un sport intense en fin de journée, voire juste avant l’heure du coucher n’est en revanche pas forcément une bonne idée, comme le précise le médecin généraliste, qui encourage tout de même à bouger quotidiennement.

“L’activité physique se traduit par la libération d’hormones excitantes dans l’organisme, et un organisme excité est un organisme qui dort mal”, précise Michel Cymes, qui recommande vivement de laisser au minimum 2 heures entre la séance de sport et le moment du coucher.

Une séance douce de yoga, type yin yoga, quelques étirements, ou un peu de méditation de pleine conscience avant de vous glisser dans vos draps ne vous feront en revanche aucun mal !

Dîner : attention à ce que vous mangez avant de vous coucher…

Autre mauvaise habitude que nous sommes nombreux à avoir : trop manger au dîner. Les aliments que nous ingérons les heures qui précèdent la nuit vont avoir un impact direct sur la qualité de notre sommeil, et manger trop gras ou en trop grande quantité le soir, va augmenter les risques de troubles du sommeil.

“Manger gras ou dîner trop copieusement, c’est donner du boulot à l’organisme, qui va devoir digérer pendant que l’organisme bosse, il n’est pas en mesure de se reposer”, nous fait remarquer le spécialiste.

Ce que l’on boit compte également : l’alcool est évidemment déconseillé si vous voulez dormir comme un bébé, tout comme le café, le thé, les sodas et jus de fruit, qui peuvent avoir tendance à exciter, selon les sensibilités de chacun.

Quelle est la température idéale dans la chambre pour bien dormir ?

Dormir dans une chambre trop chauffée peut également perturber vos nuits. La température idéale se situe entre 18 et 19°, comme le rappelle Michel Cymes.

“Si vous trouvez qu’en rentrant dans votre chambre le soir, il y fait un tantinet frisquet, c’est plutôt bon signe !”, assure-t-il.

Mieux vaut donc se réchauffer avec une bonne couette, mais dormir dans une chambre relativement fraîche.

Enfin, dernier petit conseil pour un réveil “en douceur” : plutôt que de sursauter lorsque vous entendez la sonnerie de votre réveil le matin, “pensez à programmer une sonnerie qui soit douce, voire à vous convertir au simulateur d’aube.”

Cet appareil simule dans votre chambre le levé du jour, et “avertit votre cerveau que la nuit s’achève”, pour un réveil progressif et en douceur.

Source: Lire L’Article Complet