Tag Heuer, le reboot horloger le plus intrigant de 2020

Une nouvelle équipe, une icône Carrera reliftée et un calendrier complètement éclaté qui ont fait de ce 160ème anniversaire de la manufacture une jolie montée en puissance horlogère qui mérite un coup d’œil dans le rétro.

Rares sont les maisons horlogères à avoir connu autant de séismes en puissance sous l’impulsion d’une poignée d’hommes forts. De Jean-Christophe Babin à la poigne de fer de Jean-Claude Biver, en passant par Stéphane Bianchi, qui a pris en juin dernier le poste de président-directeur général de la division montres & joaillerie de LVMH, laissant donc sa place à un jeune Frédéric Arnault, intronisé à tout juste 25 ans. Une tectonique des plaques qui a marqué le début de cette année 2020 rythmée, on le savait déjà, par les célébrations des 160 ans. Il fallut attendre donc quelques mois avant de voir apparaître le changement d’équipe (récemment complété par l’arrivée de Paul Boissonnet au poste de directeur général France, Belgique et Luxembourg) et la mise en orbite de la toute première édition limitée aux couleurs de cet anniversaire hors-norme.

Un déluge de nouveautés

Montre Carrera Chronographe Or Anniversaire de Jack Heuer, 42mm, mouvement automatique, boîtier en or rose, bracelet en cuir noir, Tag Heuer, 17.450 €. Limitée à 188 pièces. Disponible sur Tagheuer.com

S’ensuivront ensuite une pluie, voire un déluge de nouveautés délivrées avec une vitesse et un rythme implacable et bien senti : des montres connectées Golf Edition aux collaborations avec Fragment, en passant par la nouvelle allure des Carrera chrono, une Monaco sur robe d’acier, le comeback d’une Dato 45 ou encore un premier bracelet cuir pour la Connected. Difficile de les compter, mais c’est précisément au moment du lever de rideau sur la seconde édition spéciale 160 ans, la Montréal de 1972 que l’on a senti le changement de vision. Un twist que l’on qualifierait sûrement de prémices si l’on avait déjà un aperçu du millésime 2021, mais un twist quand même. Il ne leur aurait servi à rien de le formuler, car rien ne vaut ce moment où l’on sent se dégager une énergie nouvelle et authentique, qui résonne comme une évidence.

Montre Carrera 160 Years Anniversary, 39mm, mouvement chronographe automatique, boîtier en acier, bracelet en cuir, Tag Heuer, 6100 €. Limitée à 1860 pièces. Disponible sur Tagheuer.com

Montre Carrera 160 Years Anniversay Montréal, 39mm, mouvement chronographe automatique, boîtier en acier, bracelet en cuir, Tag Heuer, 6400 €. Limitée à 1000 pièces. Disponible sur Tagheuer.com

Montre Carrera 160 Years Anniversary, 44mm, mouvement chronographe automatique, boîtier et bracelet en acier, Tag Heuer, 5600 €. Disponible sur Tagheuer.com

Montre Carrera, 42mm, mouvement chronographe automatique, boîtier et bracelet en acier, Tag Heuer, 5050 €. Disponible sur Tagheuer.com

Temps fort

Autre signe qui ne trompe pas, la nouvelle impulsion qui se dégage du compte Instagram de la marque. Un medium bien moins mineur que ce qu’on pourrait croire où défile désormais une série de mises en scène allurées, d’où émerge un nouveau storytelling. Challenge encore plus corsé par la complexité graphique d’un packshot de montre qui limite la fantaisie créative. Dernière entrée en la matière sur leurs réseaux sociaux ? L’aura solaire de cette ultime (jusqu’à preuve du contraire) édition limitée lancée en l’honneur de l’anniversaire de Jack Heuer. 188 pièces en or rose au chic essentiel pour marquer les 88 ans de cet homme d’exception, que l’on avait pu voir en Suisse marcher aux côtés de Frédéric Arnault pour parcourir les allées de cette manufacture en pleine mutation. Le symbole, s’il en fallait un, d’une nouvelle ère qui attise déjà la curiosité des passionnés d’horlogerie.

Source: Lire L’Article Complet