The Holiday : le monologue culte d’Iris sur les difficultés à se remettre d’une rupture

The Holiday sorti en 2006, réalisé par Nancy Meyers est un classique à regarder à Noël. La comédie romantique culte est diffusée ce mardi 9 novembre sur TFX, à 21h05. 

Deux femmes blessées, qui tentent de se reconstruire  

Iris, interprétée par Kate Winslet est une journaliste londonienne, qui entretient une relation avec son collègue Jasper Bloom. Quand ce dernier annonce son mariage avec une autre femme, devant toute l’équipe du journal, la jeune femme est dévastée. De l’autre côté de l’Atlantique, Amanda, incarnée par Cameron Diaz, vit une situation similaire, lorsqu’elle découvre que son compagnon la trompe. 

Toutes deux blessées, la Britannique et l’Américaine rêvent d’évasion pendant les fêtes, pour oublier leurs déceptions amoureuses. Après quelques échanges sur Internet, les deux inconnues décident sur un coup de tête d’échanger leurs maisons. Amanda s’installe au fin fond de la campagne anglaise, et y rencontre le frère d’Iris, Graham qui travaille dans l’édition, joué par Jude Law. Tandis qu’Iris découvre Los Angeles aux côtés de Miles, un compositeur, campé par Jack Black. 

Dans leur nouvel environnement, les deux jeunes femmes tentent de tourner la page sur les blessures passées. Si Amanda est fortement aidée par son idylle naissante avec le bel éditeur, les choses sont plus compliquées pour Iris, qui traîne un lourd bagage émotionnel. Dans une scène devenue culte, la rédactrice se livre dans un discours émouvant et lucide sur les difficultés à surmonter une rupture.

Iris ne se remet pas de sa rupture 

Au début de l’extrait, Iris essaie de réconforter Miles, qui souffre d’une peine de coeur, en lui confiant qu’elle sait ce qu’il endure. 

« Je sais que c’est difficile de croire les gens quand ils disent, ‘Je sais ce que tu ressens’.Mais je sais vraiment ce que tu ressens », assure-t-elle. Elle commence alors à détailler sa relation avec Jasper, qui lui a été infidèle avec une certaine « Sarah, du département de la diffusion au dix-neuvième étage. »

Peu importe le nombre de nouvelles coupes de cheveux que tu fais, ou le nombre de verres de Chardonnay que tu bois avec tes copines. Tu te couches tous les soirs en passant en revue chaque détail.

La jeune femme décrit sa douleur presque physique et ce sentiment de se sentir « petite » et « insignifiante » quand on a le coeur brisé. Elle énumère les remèdes pour se remettre d’une rupture, de la nouvelle coiffure, à l’adhésion à une salle de gym. Mais rien n’y fait, la souffrance perdure. 

« Et peu importe le nombre de nouvelles coupes de cheveux que tu fais, la salle de sport à laquelle tu t’inscris, ou le nombre de verres de Chardonnay que tu bois avec tes copines. Tu te couches tous les soirs en passant en revue chaque détail de la relation en te demandant ce que tu as fait de mal, ou ce que tu as mal compris », lâche-t-elle désespérée, au bord des larmes, devant un Miles silencieux. 

Le temps guérit les blessures 

Cette séparation a fait voler toutes les illusions d’Iris en éclats, car elle pensait être heureuse. Elle conserve même l’espoir que son ex-petit ami, vienne la récupérer, bien qu’elle sache que ça ne sera pas le cas. La jeune femme est consciente de la situation malgré la peine. C’est également le premier pas vers l’acceptation que sa relation avec Jasper devait prendre fin, et qu’elle l’avait trop idéalisé. 

À la fin de ce son discours, elle se rassure car elle sait qu’elle va finir par tourner la page, même si le processus sera long. 

« Et après tout cela, aussi long que cela puisse être, tu iras dans un nouvel endroit, et tu rencontreras des gens qui te feront te sentir à nouveau utile, et tu recolleras les morceaux de ton âme brisée », poursuit-elle.

Pour Iris, ce voyage représente un renouveau, comme une thérapie qui va lui permettre de se réinventer, mais surtout, d’aller de l’avant. 

  • Love Actually : que sont devenus les acteurs 18 ans après ?
  • Gone Girl : le monologue culte de la « cool girl »

Source: Lire L’Article Complet