« The Knick » aura droit à une saison 3 grâce à Barry Jenkins

La naissance aux forceps de la médecine moderne. The Knick, sublime série signée
Steven Soderbergh, suivait les aventures de John Thackery (Clive Owen), docteur brillant mais cocaïnomane dans le New York du début du XXe siècle. La série s’est terminée au bout de deux saisons avec la mort de son personnage principal. Un arrêt complètement justifié, mais qui avait laissé sur leur faim les fans du show confidentiel, mais encensé.

Comme pour The Girlfriend Experience, léguée à Amy Seimetz et Lodge Kerrigan, puis à Anja Marquardt, Steven Soderbergh a confié à Barry Jenkins, le cinéaste oscarisé de Moonlight, a-t-il annoncé dans une interview accordée à The Playlist.

Une troisième saison sur un médecin noir américain

Mais pour Barry Jenkins, l’histoire d’un des personnages ne fait que commencer. La troisième saison de The Knick sera centrée sur le Dr. Algernon, joué par André Holland, un homme noir et docteur talentueux aux prises avec le racisme du début du XXe siècle.

Un personnage inspiré de deux médecins noirs américains ayant réellement existé, Daniel Hale Williams et Louis T. Wright. Le premier fut le premier chirurgien cardiaque noir américain, lequel réussit la première opération à cœur ouvert aux États-Unis en 1893. Daniel Hale Williams a également fondé l’hôpital Provident de Chicago, le premier établissement hospitalier à ne pas pratiquer la ségrégation aux États-Unis.

Louis T. Wright fut quant à lui le premier chirurgien noir américain de New York, diplômé tout comme Algernon d’Harward en 1915. Quatre chirurgiens démissionnent en protestation lors de son embauche au Harlem Hospital en 1920. Membre du National Association for the Advancement of Colored People, il s’est battu contre les préjugés racistes jusqu’à la fin de sa vie.

Le pilote, approuvé par Steven Soderbergh

Les créateurs et showrunners de la série, Jack Amiel et Michael Begler, travaillent sur cette nouvelle saison, avec Barry Jenkins. Le pilote, approuvé par Steven Soderbergh, est d’ores et déjà écrit : « C’est entièrement le bébé de Barry », estime désormais Steven Soderbergh.

Source: Lire L’Article Complet