Tout ce qu'il y a à savoir pour bien comprendre sa fiche de paie

Restez informée

La fiche de paie est un document qui vous est remis tous les mois, indiquant votre salaire, les cotisations sociales que vous supportez et celles à la charge de votre employeur. Les bulletins de salaire constituent une preuve du travail que vous avez effectué, conservez-les précieusement ils vous seront notamment essentiel pour le calcul de vos droits à la retraite. La fiche de paie s’est beaucoup complexifiée au fil des années et peut aujourd’hui être difficile à décrypter. Découvrez toutes nos indications pour bien lire votre bulletin de salaire.

Comment s’organise la fiche de paie ?

La fiche de paie peut se décomposer en 4 sections :

  1. Les informations qui vous concernent et qui concernent votre employeur. Vous concernant, il s’agit du type de contrat que vous avez conclu, d’informations personnelles ( coordonnées, numéro de sécurité sociale, matricule), d’informations relatives à votre emploie ou encore de votre date d’entrée. Concernant votre employeur, il s’agit de son numéro de SIREN, de ses coordonnées, de son code NAF et de sa convention collective. Cette section consigne également votre période d’emploi et la date de paiement de votre salaire.
  2. Les différents composants de votre rémunération. C’est dans cette section que figure le salaire brut, c’est à dire le montant de votre rémunération avant toute déduction sociale ou fiscale. Cette section rassemble aussi les informations qui ont permis de le calculer (nombre d’heures de travail, congés payés, primes, 13ème mois…)
  3. Les cotisations et les contributions. Les cotisations sont des prélèvements effectués sur votre salaire et utilisés pour financer les dispositifs de solidarité dont vous bénéficiez (l’assurance chômage, les retraites, l’assurance maladie, décès, maternité, invalidités…). Une fois les cotisations déduites, les ajouts en net comme les notes de frais ou les coûts de transport sont pris en compte.
  4. Le bilan. C’est ici que figure votre salaire net, soit la rémunération que vous allez effectivement toucher. À ne pas confondre avec le salaire net imposable. Depuis 2019, le prélèvement de l’impôt se fait à la source, c’est-à-dire que dans le calcul de votre salaire net l’impôt à déjà été déduit.

Qu’est-ce qu’un bulletin de salaire simplifié ?

Depuis le 1er janvier 2018, les employeurs ont l’obligation de vous remettre une fiche de bulletin simplifiée. La fiche de paie est alors passée de 50 à une quinzaine de lignes. C’est notamment le nombre de mentions obligatoires qui a été grandement réduit. Sur ce modèle, les cotisation sociales que vous devez verser sont regroupées en 5 catégories (famille, santé, accidents du travail et maladies professionnelles, chômage, retraite ) et celles dues par votre employeur le sont sous la catégorie “Autres contribution due par l’employeur”.

Bon à savoir : depuis 2017 la fiche de paie est dans la majorité des cas un document dématérialisé, cependant vous avez la possibilité de refuser la dématérialisation de votre fiche de paie. En cas de problème, vous disposez de trois ans pour contester l’exactitude de votre fiche de paie. Si vous perdez ce document, sachez que votre employeur à l’obligation d’en conserver une copie jusqu’à cinq ans après son émission.

Source: Lire L’Article Complet