Tout savoir sur le jeu de quilles

Ajoutez cet article à vos favoris en cliquant sur ce bouton !

Sur la piste de bowling, au parc comme dans le jardin familial, ce jeu millénaire indémodable a su garder toute sa convivialité.

Des objets semblables à des quilles, retrouvés dans le tombeau d’un enfant égyptien, prouvent que le jeu était déjà connu au temps des pharaons. Au IVe siècle, en Allemagne, on jouait avec des pierres à renverser des bâtons dressés qui représentaient des païens. Les pierres sont remplacées ensuite par des maillets, puis des boules en bois. La métaphore religieuse se perd, mais le but est toujours d’abattre un maximum de piquets.

Aussi, au Moyen Age, le jeu arrive en France, en Angleterre et en Espagne, avec des alignements et des formes de quilles différentes, droites chez les Français et bombées chez les Anglais, préfigurant celles du bowling. Considéré comme un divertissement qui détourne de l’apprentissage des armes, le jeu de quilles est interdit lors de la guerre de Cent Ans – en Angleterre par Edouard III en 1366 et en France par Charles V trois ans plus tard.

Au XVIIe siècle, Henri IV, puis le poète Boileau, fervents pratiquants, contribuent à son retour. Le jeu a inspiré à Mozart le trio Les Quilles. Dans les campagnes, on joue sur un terrain attenant au bistrot du village. Le nombre de bâtons et les règles varient selon les régions, avec six et neuf quilles dans le Béarn, huit dans l’Aveyron, avec boule ou maillet. A la fin du XIXe siècle, on compte 160 jeux de quilles différents en France ! Aux Etats-Unis, le jeu, introduit par des immigrants nord-européens au XVIIe siècle, s’impose sous le nom de bowling avec dix quilles disposées en triangle.

La Fédération française de sport de quilles (FFSQ) naît en 1957, puis devient la Fédération française de bowling et sport de quilles (FFBSQ). Elle reconnaît huit disciplines : quilles de six, huit et neuf, quilles Saint- Gall (alsaciennes), classic (alsaciennes et bourguignonnes), schere (lorraines), au maillet et bowling. Ce dernier a figuré aux Jeux olympiques de Berlin en 1936, réapparaissant à ceux de Séoul en 1988 comme discipline de démonstration. Le jeu de quilles reste également un jeu de jardin fort apprécié. Un petit nouveau, le mölkky, lui a même redonné un certain élan !

Le mölkky finlandais

Les quilles finlandaises sont numérotées de 1 à 12. Si l’on en fait tomber plusieurs, le score est le nombre de quilles à terre. Une seule renversée ? Le score est alors son numéro. Il faut réaliser 50 points exactement.
Mölkky, Décathlon, 35 €, dès 6 ans.

A lire aussi :

⋙ Mémoire : pourquoi les jeux de chiffres et de lettres ont tout bon
⋙ Tuto DIY : fabriquez un joli jeu de petits chevaux facilement
⋙ Zoom sur Tetris, le jeu qui a fait le tour du monde
⋙ Musclez-vous en jouant à la pétanque
⋙ Fabriquer un jeu de quille (vidéo)

Article paru dans le numéro Femme Actuelle Jeux Histoire n°13 mai-juin 2020

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet