Un homme survit après s'être perdu 18 jours dans le désert australien

Direction l’Australie pour une histoire de survie qui va vous plaire. D’autant plus qu’elle se finit bien. Le 6 janvier dernier, Robert Weber est aperçu sortant d’un hôtel de Kilkivan, à 200 kilomètres au nord de Brisbane. Il prend sa voiture, une Ford Falcon qui n’a rien d’un 4X4. Problème, il s’enlise sur la route, qui traverse le bush australien, une région aride et sableuse, isolée et qui mesure environ 800 000 km2.

  • Paris: des migrants occupent une école du 16e arrondissement

    AFP

  • L'art mécanique entre au patrimoine imamatériel de l'UNESCO

    AFP

  • Birmanie: "la maison de Dieu", un lopin de terre pour les déplacés fuyant la guerre

    AFP

  • Chine: onze mineurs coincés à 500 mètres sous terre ont été secourus

    Le Figaro

  • Espagne: théâtres, cinémas, salles de spectacles ouverts en pleine pandémie

    Le Figaro

  • Face à un nombre croissant de cas de Covid-19, un quartier de Hongkong se confine pour deux jours

    Le Figaro

  • En déplacement en Alsace, Jean Castex confie n’avoir «jamais été convaincu par la création d’immenses régions»

    Le Figaro

  • Une caméra immergée filme l'attaque d'un martin-pêcheur

    KameraOne

  • Une mini tornade surprend un village indien

    KameraOne

  • Un quartier de Hong Kong entre dans un confinement de deux jours

    AFP

  • Vietnam: la plus grande grotte du monde, site touristique majeur

    AFP

  • Syrie: une maquette fait revivre les vestiges antiques de Palmyre

    AFP


  • Paris: des migrants occupent une école du 16e arrondissement
    Des dizaines de migrants investissent une ancienne école maternelle du 16e arrondissement de Paris en espérant trouver un abri plus pérenne. IMAGES


    AFP


  • L'art mécanique entre au patrimoine imamatériel de l'UNESCO
    Dans son atelier posé dans un écrin de neige, les chef-d'oeuvres mécaniques de Francois Junod prennent vie: les oiseaux sifflent et des personnages historiques écrivent de la poésie. L'art ancien du maître suisse vient d'entrer au patrimoine culturel immatériel de l'humanité.


    AFP


  • Birmanie: "la maison de Dieu", un lopin de terre pour les déplacés fuyant la guerre
    A Rangoun, des familles chrétiennes de l'ethnie Chin, qui ont fui le nord-ouest de la Birmanie ravagé par les combats, s'inventent une nouvelle vie. Quelque 80 déplacés ont élu domicile le mois dernier sur un petit lopin dans la banlieue de la capitale économique qu'ils ont baptisé "Baythala", "la maison de Dieu".


    AFP

VIDÉO SUIVANTE

Comment a-t-il pu survivre ?

Vous l’aurez compris, ce n’est pas le meilleur endroit pour être en panne. La police du Queensland raconte la suite : “Il est resté près de sa voiture avec son chien pendant trois jours avant de se trouver à court d’eau”. Puis l’homme de 58 ans est “parti à pied et s’est perdu, puis est resté près d’un barrage où il a survécu en dormant par terre, buvant l’eau du barrage et mangeant des champignons”. La chance de trouver le bon spot et quelques bases de survie lui auront donc permis de survivre.

Car oui, Robert Weber a été retrouvé 18 jours après, ce 24 janvier, sain et sauf. Et ce alors que les recherches aériennes et terrestres pour le retrouver avaient été suspendues au bout d’une semaine. Il faut dire que la zone était “dense de bush, de rivières, de barrages et de terrain escarpé par temps pluvieux”.

Quelques petites blessures

Le miraculé va bien donc. La police du Queensland a publié une photo de celui-ci en train de se faire soigner, comme vous pourrez le voir dans la vidéo en tête de notre article. Il a toutefois été hospitalisé, la police expliquant qu’il avait souffert “de l’exposition aux éléments” mais qu’il était “sain et sauf”. La mauvaise nouvelle est finalement ailleurs : pour le moment, son chien n’a toujours pas été retrouvé.

Source: Lire L’Article Complet