Un serpent s'attaque à une énorme chauve-souris en Australie (VIDÉO)

C’est bien connu : l’Australie est un pays qui ne manque pas de créatures impressionnantes voire redoutables et il n’est pas rare que des habitants assistent à des scènes aussi insolites qu’effrayantes. Une vidéo postée sur Facebook vient de le rappeler une nouvelle fois. Filmée par un spécialiste des serpents, elle montre un python tapis aux prises avec… une chauve-souris.

Un repas très difficile à avaler

Scientifiquement nommé Morelia spilota, ce reptile originaire d’Australie est un serpent constricteur qui peut mesurer jusqu’à 4 mètres de long pour une masse de 15 kilogrammes. La taille du python filmé n’a pas été précisée mais celui-ci apparait particulièrement imposant sur les images. Et l’aperçu est d’autant plus effrayant quand on observe la proie qu’il enserre dans son corps.

Vidéo: On croirait que ces portraits d’animaux sauvages ont été pris en studio (Cover Video)

  • Le silure, une menace pour les poissons migrateurs de la Dordogne

    Le Figaro

  • Un séisme de magnitude 6 fait des dégâts impressionnants en Inde

    Le Figaro

  • Dans les Alpes, les éleveurs-moniteurs de ski sont en sursis

    AFP

  • Corée du Sud: les pêcheurs s'opposent aux ambitions éoliennes de Séoul

    Le Figaro

  • Des images sublimes du volcan Fagradalsfjall en Islande

    KameraOne

  • Visite médicale annuelle pour un anaconda de l'Aquarium de Boston

    KameraOne

  • Airbnb: Ian Brossat propose l'instauration d'un quota par quartier à Paris

    Le Figaro

  • Un homme filmé en train de dégrader une peinture murale de la Vierge Marie

    KameraOne

  • Des migrants traversent les Alpes à pied dans l'espoir d'une vie meilleure en France

    AFP

  • Certificat sanitaire: comment les Européens voyageront-ils cet été? Jean-Baptiste Djebbari fait le point

    Le Figaro

  • Réouverture des terrasses: Paris veut mieux réglementer les installations éphémères

    Le Figaro

  • Frédéric Péchenard: «On n'a aucune leçon à recevoir sur les problèmes de sécurité»

    Le Figaro


  • Le silure, une menace pour les poissons migrateurs de la Dordogne
    Introduit dans les années 1980, le silure est aujourd'hui bien implanté dans le bassin de la Dordogne. Une étude est actuellement en cours pour démontrer l'impact de ce prédateur sur la baisse de la population de poissons migrateurs dans la Dordogne.


    Le Figaro


  • Un séisme de magnitude 6 fait des dégâts impressionnants en Inde
    Un séisme dont la magnitude a été mesurée à 6 par l'Institut américain de géophysique (USGS) a ébranlé ce 28 avril l'Etat d'Assam, dans le nord-est de l'Inde, sans faire état de victime dans l'immédiat. Dans la ville de Guwahati, des habitants ont découvert les dégâts dans leur immeuble.


    Le Figaro


  • Dans les Alpes, les éleveurs-moniteurs de ski sont en sursis
    Sébastien Rouit est éleveur de brebis et moniteur de ski dans les Hautes-Alpes. Il vivait de ses deux activités, jusqu'à l'hiver dernier, catastrophique, qui l'a privé de clients, de revenus et de subventions.


    AFP

VIDÉO SUIVANTE

La chauve-souris, elle aussi imposante, est visiblement morte depuis quelques temps mais le prédateur semble lutter avec son repas. Comme l’a confirmé au Daily Mail, Redland’s Snake Catcher, l’attrapeur de serpents à l’origine de la vidéo, le python a tenté d’avaler la chauve-souris tête la première mais son anatomie et notamment ses ailes pointues ont compliqué sa tâche.

Les yeux plus gros que le ventre

Le serpent n’arrivait pas à faire passer les ailes“, a-t-il raconté. Le prédateur a ainsi fini par abandonner : après une demi-heure, il a juste laissé tomber la chauve-souris au sol, a-t-il précisé. Les pythons tapis s’attaquent à une grande variété de proies allant de petits mammifères à des oiseaux. Celui-ci semblait toutefois avoir eu les yeux plus gros que la gueule.

Selon l’attrapeur de serpents, les pythons tapis sont communs dans cette région australienne et ne présente pas de réelle menace pour les humains. Il a néanmoins déplacé ce spécimen dans un endroit plus sûr. “Nous avons finalement déplacé le serpent de la route jusqu’au bush parce que c’était une zone où des enfants traversaient pour aller à l’école“, a-t-il expliqué.

Source: Lire L’Article Complet