Une actrice britannique porte plainte contre Marilyn Manson pour viol

L’actrice britannique Esmé Bianco, connue du grand public pour son rôle dans Game of Thrones, a porté plainte vendredi 30 avril contre le chanteur américain Marilyn Manson, l’accusant de viol, abus sexuels sadiques et violences répétées.

Esmé Bianco a expliqué avoir pris la parole publiquement pour empêcher Manson “de détruire d’autres vies et contribuer à ce que d’autres victimes puissent aussi demander leur part de justice”.

La jeune femme dit avoir rendu visite au chanteur pour la première fois en 2009 à Los Angeles, pour le tournage de ce qu’elle croyait être un clip. Mais durant quatre jours, elle avait été contrainte de rester en sous-vêtements, privée de sommeil et droguée avant d’être “battue physiquement par Brian Warner”, notamment à l’aide d’un fouet qui aurait selon ce dernier “été utilisé par les Nazis”.

Plus tard en 2009, lors d’une viste de Marilyn Manson à Londres, ils auraient alors entamé une relation consensuelle, précise la plainte. En 2011, l’actrice a déménagé à Los Angeles, où elle pensait jouer dans un long-métrage avec le chanteur. Elle raconte y avoir passé deux mois et demi à avoir subi des “abus constants” et un chantage au visa mené par le chanteur.

Plusieurs accusations de violences sexuelles

D’après la plainte déposée auprès d’un tribunal de Californie, “Monsieur Warner a commis sur Esmé Bianco des actes sexuels alors qu’elle était inconsciente ou incapable de donner son consentement” et “a aussi commis des agressions sexuelles sur Esmé Bianco à de multiples reprises”.

Sollicités par l’AFP, ni Marilyn Manson ni son ancien manager Tony Ciulla –visé par la plainte en tant que “complice”– n’avaient réagi vendredi. L’avocat du chanteur, Howard King, a déclaré au site people TMZ que les accusations d’Esmé Bianco étaient “probablement fausses” et a promis de les “contester fermement au tribunal”.

Plusieurs femmes, dont l’actrice Evan Rachel Wood, ont récemment accusé le chanteur, Brian Warner de son vrai nom, de harcèlement et de viol. Ce dernier avait démenti ces allégations, assurant que ses “relations intimes [avaient] toujours été entièrement consenties”.

Source: Lire L’Article Complet