Vaccin Covid-19 : pourquoi nous ne ressentons pas tous les mêmes effets secondaires

Les effets secondaires des vaccins anti-Covid-19 varient d’un individu à l’autre. Une personne pourra ainsi ressentir de nombreux symptômes alors qu’une autre ne sera confrontée à aucune manifestation. Comment expliquer ces différences ? Eléments de réponse.

Restez informée

Plus de 16 millions de Français bénéficient d’ores et déjà d’un schéma vaccinal complet. Lors de l’injection de la première dose de sérum anti-Covid-19, de la seconde, et même des deux, il est possible de ressentir des effets secondaires. “Ces effets sont désagréables mais ils ne sont pas graves et disparaissent spontanément après quelques jours”, indique l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

Fièvre, douleur au point d’injection, courbatures, fatigue… Ces différentes manifestations peuvent donc survenir après l’administration d’un sérum anti-Covid-19. Mais tandis que certaines personnes sont éprouvées par le vaccin, d’autres ne ressentent absolument aucun effet indésirable. Comment expliquer ce phénomène ?

Vaccin Covid-19 : chaque système immunitaire réagit différemment

La réponse réside dans la réaction de l’organisme de chaque individu au vaccin. Les vaccins traditionnels sont fabriqués avec des morceaux de virus inactivés ou atténués, qui permettent de déclencher une réponse immunitaire. La plupart des sérums anti-Covid-19 ont quant à eux pour but de faire produire la protéine Spike du Sars-CoV-2 par l’organisme, afin de déclencher la réponse immunitaire. Cette protéine, située à la surface du virus, constitue la porte d’entrée du virus dans le corps.

Il existe ensuite deux étapes dans la réaction immunitaire, comme l’explique Veenu Manoharan, immunologiste à la Cardiff Metropolitan University (Royaume-Uni) dans The Conversation : celle de l’immunité innée et celle de l’immunité adaptative. La première “réagit presque immédiatement à la protéine spike virale”, ce qui provoque des effets secondaires, détaille-t-il. Ce n’est pas le cas de la deuxième. Mais “chez certaines personnes, la réponse inflammatoire des systèmes immunitaires inné et adaptatif est exagérée et se manifeste comme un effet secondaire. Chez d’autres, bien qu’elle fonctionne normalement, elle n’atteint pas des niveaux qui pourraient provoquer des effets secondaires notables”, explique-t-il.

Vaccin et effets secondaires : des différences liées à l’âge, au sexe ou à l’état de santé ?

Plusieurs facteurs pourraient être à l’origine de ce phénomène, parmi lesquels l’âge, le sexe, l’état de santé ou encore le type de vaccin. Les personnes âgées seraient ainsi moins susceptibles d’être confrontées à des effets indésirables. “Il y a souvent plus de symptômes chez les jeunes qui ont un système immunitaire plus performant”, explique à Mathieu Molimard, chef du service pharmacologie médicale au CHU de Bordeaux, à Numerama. Il en va de même pour les personnes atteintes de maladies inflammatoires chroniques, qui “prennent des médicaments immunosuppresseurs pour contrôler leurs symptômes” précise Veenu Manoharan dans The Conversation. Elles sont donc moins susceptibles d’être confrontées à des manifestations liées au vaccin.

Il y aurait aussi des disparités entre les hommes et les femmes. Ces dernières signaleraient plus d’effets secondaires et l’explication serait hormonale. “La testostérone a tendance à être une hormone immunosuppressive et les œstrogènes ont tendance à être un stimulant immunitaire“, explique à Business Insider Vivek Cherian, un médecin américain.

Pas de panique : l’absence d’effets indésirables ne signifie pas que le vaccin ne protège pas du coronavirus. “Les effets secondaires des vaccins ne doivent pas être considérés comme une mesure de l’efficacité du vaccin. Malgré la diversité des réponses immunitaires après l’injection, la plupart des personnes obtiennent une immunité contre le coronavirus lors de la vaccination, indépendamment de la présence, de l’absence ou de la gravité des effets secondaires”, assure Veenu Manoharan.

A lire aussi :

⋙ Vaccin Covid-19 : prendre du paracétamol en amont pour réduire les effets secondaires, efficace ou pas ?

⋙ Vaccin Covid-19 et cycle menstruel : des scientifiques signalent de potentiels effets secondaires sur les règles

⋙ Janssen, Pfizer, Moderna, AstraZeneca : les effets secondaires des différents vaccins anti-Covid-19

Source: Lire L’Article Complet