Vaccination Covid-19 : la HAS déconseille le vaccin Moderna aux moins de 30 ans

Dans un avis publié le 8 novembre, la Haute Autorité de santé (HAS) déconseille aux personnes de moins de 30 ans de se faire vacciner avec Moderna – que ce soit pour le schéma primo-vaccinal ou la dose de rappel.

Un risque de myocardite et de péricardite 5 fois plus élevé

Cette décision survient après la publication de l’étude Epi-PHARE qui démontre que le risque de myocardite et de péricardite est 5 fois plus élevé qu’avec le vaccin Pfizer.

Cette étude a été menée sur une population âgée de 12 à 50 ans et hospitalisée entre le 15 mai et le 31 août. Au total, on pouvait compter 919 cas de myocardites et 917 cas de péricardites, mais aucun décès.

« L’association avec le risque de myocardite apparaît particulièrement marquée chez les jeunes hommes de moins de 30 ans, en particulier au décours de la deuxième dose du vaccin Moderna conduisant à un excès de cas atteignant de l’ordre de 132 par un million de doses dans cette tranche de la population », détaille l’étude.

Moderna de nouveau conseillé aux plus de 30 ans

Le vaccin Moderna a connu quelques déboires. Le 15 octobre dernier, la HAS avait également suspendu les doses de rappel avec ce vaccin pour toutes les tranches d’âge. Plusieurs cas de myocardites et péricardites avaient été rapportés par les pays scandinaves. L’Agence européenne du médicament (EMA) avait alors conseillé de privilégier le vaccin Pfizer pour ces doses de rappel.  

Dans un nouvel avis publié le 25 octobre, l’EMA autorise à nouveau l’injection du vaccin Moderna. « Les données ont montré qu’une troisième dose de Spikevax (Moderna) administrée six à huit mois après la deuxième dose a entraîné une augmentation des niveaux d’anticorps chez les adultes dont les niveaux d’anticorps diminuaient », explique l’agence de santé.

Les effets secondaires de la dose de rappel étant similaires à ceux de la deuxième, la balance bénéfice/risque reste toujours favorable au vaccin. « Le risque de maladies cardiaques inflammatoires ou d’autres effets secondaires très rares après un rappel est soigneusement surveillé », rassure l’EMA.

La HAS a suivi le mouvement et recommande à nouveau le vaccin Moderna « dont l’efficacité vaccinale semble légèrement meilleure, puisse être utilisé en primovaccination et pour l’administration d’une dose de rappel en demi-dose chez les sujets âgés de plus de 30 ans ».

  • Covid-19 : les autotests à nouveau autorisés pour obtenir un pass sanitaire
  • Covid-19 : oui, on peut attraper le virus même en étant vacciné

Source: Lire L’Article Complet