Voyage : Fès, la ville marroccaine à ne surtout pas manquer

Pour les prochaines vacances ou un week-end prolongé, on a LA destination qui promet évasion, dépaysement, soleil et repos à seulement trois heures de Paris : Fès, la capitale culturelle du Maroc.

C’est le moment de découvrir le Maroc, le vrai, le traditionnel celui qui ne va pas vous décevoir. Celui qui allie bien être, spiritualité, tradition et paysages somptueux. Oubliez la très hype Marrakech et ses spots touristiques. Pour vivre le rêve oriental et se la jouer mille et une nuits, direction Fès, la capitale culturelle du Maroc construite en 789 après JC, au nord est du pays. Y aller en couple, c’est la garantie de faire renaître la magie. Entre amis, c’est l’aventure assurée dans un cadre de rêve. Suivez le guide !

Pour en prendre plein les yeux : la Médina et ses 1200 ans d’histoire

Impossible de visiter Fès sans se perdre dans les ruelles de sa Médina, la plus grande de tout le pays. Véritable lieu incontournable, elle promet un retour au VIIIème siècle, date de sa construction, tellement la conservation de son architecture y est impressionnante. Dans cet immense labyrinthe, où les odeurs se mélangent aux couleurs, il n’est pas rare d’y croiser des ânes transportant les marchandises. Chacun des recoins cache des petits trésors, mais le plus précieux de tous est certainement l’Université Al Quaraouiyine. Construite en 859, elle est la faculté la plus vieille au monde encore en activité. À chaque quartier, son métier. Les bouchers côtoient les poissonniers et pâtissiers. Plus loin, les ferronniers croisent les menuisiers… Une véritable caverne d’Ali Baba qui nous mène à la tannerie de Chouara, l’une des trois tanneries de la ville de Fès, au Maroc. Impossible de la manquer : son odeur se répand dans les rues, les tissus tapissent les murs du plus vieux quartier de la Médina. Pour découvrir les couleurs qu’offre cet atelier à ciel ouvert, trois conseils : prenez de la hauteur, en l’observant depuis les balcons des boutiques de cuirs. Aller au cœur des bassins. Mais surtout, armez-vous d’une petite branche de menthe à respirer pour affronter la forte odeur qui règne sur les lieux.

Pour un déjeuner haut en couleur : le Palais de Fes Dar Tazi et l’Amandier restaurant

Après la visite de la médina, le palais de Fes Dar Tazi est le lieu idéal pour se laisser tenter par les saveurs marocaines autour d’une cuisine traditionnelle et un accueil chaleureux. Le maître des lieux se fait un plaisir de vous proposer une sélection de mets gastronomiques, colorés et savoureux.

Pour un dîner à l’ambiance orientale, le restaurant de L’Amandier Palais Faraj au dernier étage vous offre une vue imprenable sur la ville de fès. Un petit bijou architectural, mais aussi pour les sens avec sa cuisine savoureuse et fine dans le pur respect des traditions. Pastilla de l’océan, Tajine de poulet ou encore Oranges à la cannelle… La carte est alléchante. Pour finir en beauté, son lounge bar propose plusieurs cocktails dans une ambiance tamisée, chic et intimiste.

Pour se détendre : le Vichy thermalia Spa hôtel

Douceur, bien-être et détente, le tout dans un lieu mêlant luxe, modernité et savoir faire ancestraux… Situé dans le village Moulay Yacoub, à 25 km de la ville impériale de Fès, le Vichy Thermalia Spa Hotel invite à se ressourcer dans un cadre naturel au milieu des paysages hors du commun du Moyen-Atlas. Au programme : une (ou des) journée(s) de détente avec des soins d’exceptions mettant à l’honneur les bienfaits de l’eau thermale de Moulay Yacoub, les activités sportives (en bassin ou en salle de fitness) et les espaces dédiés à la détente avec bain géant d’eau thermale, vaporarium et tisanerie. Pour cette parenthèse bien-être, on craque sur les soins “Signature” composés d’un bain hydromassant d’eau thermale, un enveloppement de boues végéto-minérales, et une douche de Vichy à 2 mains sous une pluie d’eau thermale (880 MAD, soit 82 euros). On s’évade au cœur des gestuelles traditionnelles marocaines avec le hammam “evasion” composé d’un gommage ultra-purifiant au gant Kessa associé à la pâte exfoliante gourmande Miel d’Ambre. S’ensuit un moment teksal (gestuelle de stretching traditionnelle) avec Infusion d’Orange (environ 750 MAD, soit 70 euros). Impossible de ne pas trouver son bonheur parmi la carte des soins mêlant le savoir faire français au marocain, mais aussi à la modernité. N’oubliez pas de faire un passage par le restaurant diététique de l’hôtel où les saveurs marocaines se mêlent aux influences internationales et exotiques avec des produits provenants de la ferme royale. C’est l’adresse idéale pour une journée détente en amoureux ou pour un EVJF

Pour flâner : le jardin Jnan Sbil

Créé au 18e siècle par le sultan Moulay Abdallah, le jardin Jnan Sbil est un véritable havre de paix situé à proximité de la partie haute de la médina. Le poumon vert de Fès s’étend sur environ 7.5 hectares et compte plus de 3.000 espèces végétales dont certaines sont très rares. Du jardin andalou au jardin mexicain en passant par le jardin des bambous, sa végétation luxuriante vous plonge dans une ambiance où règnent paix, douceur et rêverie.

C.S

Source: Lire L’Article Complet