Zones érogènes : 8 parties du corps à stimuler pour exciter un homme

Mamelons, nuque ou encore les fesses… On a souvent tendance à placer le pénis au coeur des plaisirs lors des rapports sexuels alors que d’autres zones érogènes du corps masculin sont à stimuler et peuvent faire grimper votre compagnon au septième ciel. Voici quelques conseils et astuces pour le faire rugir de plaisir !

Restez informée

Lors de nos rapports sexuels, on privilégie assez souvent la principale zone érogène de l’homme : le pénis, comme si le seul plaisir de l’homme était uniquement réduit à son organe génital.

Or, certaines zones du corps, même insoupçonnées, peuvent être source de plaisir. En effet, lorsque vous partez à la découverte et que vous prenez le temps d’explorer le corps de l’homme, on réalise qu’il existe de multiples parties du corps pouvant procurer d’agréables sensations. Une bonne nouvelle pour « upgrader » votre routine sexuelle en ajoutant un peu de piment !

Lorsqu’on connaît les goûts et préférences de son ou sa partenaire, il devient facile de diriger les caresses aux bons endroits afin de faire durer le plaisir.

Zones érogènes : qu’est-ce que c’est ?

Le mot « érogène » vient de la combinaison de deux mots grecs : eros (« amour ») et gennan (« engendrer »). Ainsi, une zone érogène est une partie du corps sensible au toucher et susceptible de provoquer une excitation sexuelle. Ces parties du corps peuvent être stimulées par les mains, la bouche ou encore la langue. Il existe deux zones érogènes : les zones primaires et les zones secondaires.

Les zones érogènes primaires, autrement dit, les zones communes, sont axées principalement sur les organes génitaux de l’homme et de la femme. Les zones érogènes secondaires, quant à elles, relèvent davantage de la sphère personnelle. Elles peuvent se situer à différents endroits selon le sexe et varie selon les préférences de chacun : la nuque pour l’homme ou les genoux pour la femme. Souvent méconnues, ces zones peuvent apporter un maximum de plaisir et émoustiller votre partenaire.

Zones érogènes : la clé pour des rapports 2.0

Vous êtres las de votre routine sexuelle et vous voulez “pimper” vos rapports intimes ? En explorant le corps de votre partenaire, vous allez découvrir de belles surprises.

Quand on pense aux zones érogènes de la femmes, on a notamment en tête le clitoris et les seins. Chez l’homme, on pense surtout au pénis : pourtant, il existe bien d’autres zones érogènes ! Alors faites parler votre créativité et variez les plaisirs, vous verrez qu’il existe plusieurs moyens de l’envoyer au septième ciel.

Voici les zones érogènes du corps masculin à découvrir :

  • Les mamelons

La zone des mamelons, qui constitue le téton, est une zone hypersensible et nécessite des caresses subtiles. Afin de procurer un maximum de plaisir, vous pouvez les effleurer, notamment en passant votre langue autour. Vous pouvez aussi les embrasser voire même les pincer, à condition que cela plaise à votre partenaire.

  • Le pénis

C’est LA principale zone érogène de l’homme. Pour la stimuler, optez pour des caresses délicates, effleurez-le et varier les plaisirs.

  • Les testicules

Souvent oubliées pendant les préliminaires, les testicules peuvent procurer du plaisir à notre partenaire. Le scrotum, autrement dit le “sac” contenant les deux testicules de l’homme, est une zone très délicate. Certains hommes préfèrent ne pas y toucher, d’autres n’y trouvent pas d’inconvénient à les masser délicatement.

  • Les fesses

Source de fascination chez les hommes mais aussi chez les femmes, les fesses sont une zone dont la peau peut être très sensible aux caresses mais peuvent également se prêter à différentes formes de stimulation : pincement, fessées…

  • L’intérieur des cuisses

Cette partie du corps est un endroit très érogène pour l’homme (et aussi la femme). Avec des caresses et/ou des mouvements de va-et-vient avec la langue, il est possible de faire grimper la tension sexuelle d’un cran !

  • Le cou

Cette zone connue pour accueillir des baisers pourrait déclencher la stimulation de la verge et des testicules de votre partenaire.

  • La nuque

La nuque provoque souvent des frissons. En effet, la peau est fine et douce et donc très sensible aux caresses. Une zone à ne pas oublier lors des rapports intimes.

  • Le périnée

Oui, l’homme possède bien un périnée et les muscles de cette zone très innervé et érogène, se situe entre l’anus et le pénis. Les muscles y sont très sensibles aux caresses, surtout lorsque le pénis est en érection.

A lire aussi :

⋙ Sexo : 3 zones érogènes à (re)découvrir avec lui

⋙ Préliminaires : 8 nouvelles manières d’exciter son partenaire

⋙ Préliminaires : 6 parties du corps qui augmentent le plaisir

Source: Lire L’Article Complet