À Cannes, Marion Cotillard se promène en sabots

Ce jeudi 8 juillet, l’actrice, qui présente Annette en compétition officielle, a été aperçue à Cannes avec des sabots aux pieds. Des chaussures qui ne font pas l’unanimité chez les passionnés de mode.

Marion Cotillard parvient toujours à combiner audace et chic : après le cycliste Chanel sur le tapis rouge cannois, elle nous le prouve une fois de plus. L’actrice de 45 ans, venue présenter le film Annette de Leos Carax au côté d’Adam Driver, a été aperçue ce jeudi 8 juillet en mode vacances à la plage. Elle portait une robe estivale verte avec des touches d’orange et des manches larges raccourcies, accessoirisée d’une ceinture à cordes, dévoilant ainsi sa silhouette. Un sac en osier et des lunettes œil de chat viennent compléter ce look bohème. Mais l’accessoire qui a focalisé tous les regards se trouvait à ses pieds : la star de The Dark Knight Rises gagnait quelques centimètres perchée sur des gros sabots en cuir blanc dotés d’un talon en bois, en plein dans la tendance de cette saison.

Marion Cotillard. (Cannes, le 8 juillet 2021.)

Marion Cotillard. (Cannes, le 8 juillet 2021.)

Marion Cotillard. (Cannes, le 8 juillet 2021.)

Marion Cotillard. (Cannes, le 8 juillet 2021.)

En vidéo, la montée des marches du 8 juillet

Un come-back inattendu

Au XVIe siècle, il passe par la Lorraine, héros d’une célèbre chanson populaire. Depuis, le sabot a souvent été considéré comme un soulier lourd, inconfortable et peu séduisant. Mais il fait une rentrée en grande pompe sur le devant de la scène mode. Autrefois associé à un mode de vie rustique, il habille aujourd’hui les pieds des célébrités : Julianne Moore, Sarah Jessica Parker ou encore Marion Cotillard, toutes ont succombé à cette tendance qui divise pourtant. Le sabot se démarque avec son bout rond et son talon en bois épais signature, mais cette fois, il lorgne vers plus d’esthétisme. Orné de perles ou de sequins, en velours, à talon, le sabot ne se refuse rien. L’histoire, en revanche, ne dit pas si Marion Cotillard a rencontré trois capitaines, avec ses sabots, oh ! oh ! oh !

Source: Lire L’Article Complet