Coup d’éclat – Chanel célèbre Coco et 90 ans de Haute Joaillerie en diamants

Pour les 90 ans de “Bijoux de diamants”, la première et unique collection de Haute joaillerie imaginée par Gabrielle Chanel, la maison a imaginé les époustouflantes pièces de “1932”, faisant dialoguer deux époques à travers les constellations.

Nous sommes en 1932. Ici et là, les clubs de jazz font entendre leur swing tandis qu’à Paris, une femme française bâtit un empire protéiforme dont la poésie voyage jusqu’aux côtes américaines. Elle s’appelle Gabrielle Chanel. Et c’est à elle que la Diamond Corporation Limited de Londres fait appel pour faire à nouveau scintiller le marché du diamant, alors sérieusement en berne.

Pourquoi elle, qui n’est pas joaillière ? Parce que son aura est internationale – elle a habillé des stars de Hollywood, est très proche du duc de Westminster et même de Winston Churchill –, que son univers touche au coeur les femmes de son époque, et qu’à chaque projet, elle sait réinventer ce qui semblait ne plus pouvoir l’être. “Pour oublier la crise, il n’est rien de tel que de pouvoir contempler de belles choses nouvelles, que l’art de nos artisans ne cesse pas de mettre au jour”, déclare Coco qui, enthousiaste, se met à la tâche.

Gabrielle imagine sa premiere collection de Haute Joaillerie…

Epaulée par Paul Iribe pour les dessins, Gabrielle imagine “Bijoux de diamants”, sa première et unique collection de Haute Joaillerie, à laquelle elle impose les codes de la mode avec une unité de thème – les symboles de son univers, les astres, la couture –, mais aussi de temps et de lieu. Pour la première fois, des bijoux sont exposés pour une durée définie. Et c’est chez elle que Gabrielle Chanel propose, pour 20 francs, à ceux qui le souhaitent, de venir admirer ces broches, boucles et colliers habillant des mannequins de cire qui sont comme des étoiles, des constellations dont elle veut couvrir les femmes. Un dossier de presse accompagne cette révolution, rédigé par Jean Cocteau. Les photos, elles, sont prises par Robert Bresson. So chic.

“Pour oublier la crise, il n’est rien de tel que de pouvoir contempler de belles choses nouvelles. » Gabrielle Chanel

Neuf décennies plus tard, Patrice Leguéreau, Directeur du Studio de Création Joaillerie, a plongé dans la richesse insensée de cette collection originelle. Comète, lune, soleil, attaches souples et porté confortable qui épouse la peau et la liberté des femmes… Les codes qui accompagnent la proposition joaillère de la maison sont déclinés dans 81 créations spectaculaires, qu’il nous tarde de découvrir (en juillet prochain) tant il est vrai que c’est en ces périodes tourmentées que le rêve et le beau nous sont si précieux.

Crédits photos : Chanel

Autour de

Source: Lire L’Article Complet