Défilés printemps-été 2022 : Chez Loewe les corps sont érotiques, fantastiques, psychédéliques ?

Marcher sur des oeufs, vous connaissez l’expression ? C’est cette fameuse attention portée à l’autre lorsqu’on ne veut pas brusquer, blesser, ou choquer… C’est un acte de bienveillance, une attitude précautionneuse en somme.

Chez Loewe, au printemps-été 2022, le créateur Jonathan Anderson semble avoir voulu transposer cette métaphore au réel, en faisant « marcher ses mannequins sur des oeufs ». En détails sur certaines chaussures, les talons ont la forme de coquilles brisées. Ici se trouve peut-être là clé de cette collection…

Loewe, à la croisée de la mode et de l’art contemporain 

Et si Jonathan Anderson portait ici, avec douceur et délicatesse, une réflexion autour des interactions entre les corps et les vêtements ?

Intellectualiser ses collections, titiller l’intellect, mettre de la sémiotique dans ses silhouettes… C’est là une des grandes signatures du designer, qui affiche au fil des saisons son envie de faire de Loewe une « marque culturelle ».

La saison dernière, à l’automne-hiver 2021, il proposait par exemple une expérience de chromothérapie. Son intention était de guérir les corps et les esprits en utilisant l’énergie des couleurs. Il partait du principe que porter une couleur vive aide à se sentir mieux.





Source: Lire L’Article Complet