Kering annonce que Daniel Lee quitte Bottega Veneta

C’est une nouvelle qui a pris de court tout le petit monde de la mode. Après trois ans de succès, Daniel Lee quitte son poste de directeur artistique de la Maison Bottega Veneta.

C’est le groupe de luxe français Kering qui en a fait l’annonce le 10 novembre dernier. Ce faisant, le designer anglais rejoint la courte liste des designers qui quittent leurs fonctions en étant à leur apogée.

Daniel Lee quitte Bottega Veneta

« Bottega Veneta et Daniel Lee annoncent leur décision commune de mettre fin à leur collaboration. » Ces quelques mots que l’on peut lire au début du communiqué publié par Kering ont provoqué la stupéfaction.

Mes trois ans chez Bottega Veneta ont été une expérience incroyable. – Daniel Lee

Qui aurait pu le prédire ? Daniel Lee avait pris ses fonctions chez Bottega Veneta en juillet 2018. De fil en aiguille, il a su donner une nouvelle dynamique au label italien tout en gagnant l’admiration de ses pairs. Il y a encore deux mois, le styliste présentait le défilé Salon 03 de Bottega Veneta, confirmant à nouveau tout son talent.

Pourtant aujourd’hui, le désormais ex-directeur artistique fait ses adieux : « Mes trois ans chez Bottega Veneta ont été une expérience incroyable. Je suis heureux d’avoir pu travailler avec une équipe exceptionnelle et talentueuse et j’ai une immense gratitude envers tous ceux qui ont participé à la mise en œuvre de notre vision. »

Il adresse également une pensée au PDG du groupe qui possède Bottega Veneta : « Je remercie François-Henri Pinault pour son soutien et pour l’opportunité qu’il m’a donnée de faire partie de l’histoire de Bottega Veneta. »

Un peu plus de trois ans après son arrivée, Daniel Lee prend donc son envol mais sans divulguer d’informations concernant la suite de sa carrière.

À son tour, François-Henri Pinault adresse lui aussi ses remerciements : « Je suis très reconnaissant à Daniel d’avoir insufflé sa passion et son énergie chez Bottega Veneta. Sa vision singulière a rendu l’héritage de la Maison pertinent pour notre époque et a replacé la marque au centre de la scène créative. Je tiens à le remercier personnellement pour le chapitre exceptionnel qu’il a écrit dans la longue histoire de Bottega Veneta. »

Dans son communiqué, le groupe Kering précise que le nom de son successeur sera bientôt annoncé.

Daniel Lee, l’homme qui a fait renaître Bottega Veneta

Si le départ de Daniel Lee est aussi surprenant, c’est parce que le designer était au sommet de son art. Et bien que cette séparation ait été convenue d’un commun accord avec Bottega Veneta, il laisse derrière lui trois ans de créations mythiques.

Il y a notamment les sacs à main qu’il a imaginés, à commencer par le Pouch aux allures de coussins, et le tout aussi iconique Cassette Bag. Ces deux accessoires ont été vus aux bras de toutes les fashionistas ces dernières saisons, et bon nombre de « dupes » (imitations) ont été créés par des enseignes de fast-fashion.

En 2019, Daniel Lee a même raflé le prix du « Designer d’accessoires de l’année » lors des Fashion Awards.

Ses souliers ont eux aussi la cote : on peut citer les mules Lido et les sandales Strech reconnaissables par leur maille colorée. Plus contestées, les bottes Puddle sont adorées par les uns et moquées par les autres mais elles ont tout de même le mérite de faire débat.

Daniel Lee a apporté à Bottega Veneta une nouvelle perspective et un sens de la modernité, tout en respectant les cinquante années de l’histoire de la Maison.

Prisées par les modeuses du monde entier, toutes les créations Daniel Lee ont ouvert un nouveau chapitre dans l’histoire de Bottega Veneta. Il l’a fait passer dans une autre dimension, à tel point que la Maison de luxe a été namedropped à tout-va dans des chansons.

En janvier 2021, Lee retirait le label de mode des réseaux sociaux. Une démarche originale à l’ère du digital qui prouve son audace.

Pour Leo Rongone, Directeur Général de Bottega Veneta : « Daniel Lee a apporté à Bottega Veneta une nouvelle perspective et un sens de la modernité, tout en respectant les cinquante années de l’histoire de la Maison. La croissance remarquable de la marque ces trois dernières années témoigne du succès de son travail créatif. »

On en est sûrs, l’ère Daniel Lee chez Bottega Veneta restera inoubliable.

Source: Lire L’Article Complet