Après leur séparation, la folie Daft Punk résumée en huit joyeuses parodies

Vous sanglotez parce que les Daft Punk se séparent ? Séchez vos larmes, on peut aussi en rire (il n’y a pas mort d’homme non plus). Le tandem, et en particulier son tube Get Lucky, qui a déferlé dans les oreilles mondiales jusqu’à la nausée, a souvent été parodié. On se souvient du chien qui chante sur le refrain (ou hurle à la mort, qui sait ?), de la parodie des chaussettes qui puent (Smell Funky), jusqu’à un hommage à Thierry Henry.

Les casques, sous lesquels Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo ont planqué leurs visages quasiment depuis le début, sont le premier sujet de moqueries. Mais il y en a d’autres. Après tout, eux-mêmes ne se sont-ils pas baptisés Daft Punk (punk débiles) pour détourner une moquerie de la presse anglaise qui avait ainsi qualifié Darlin’, leur premier groupe rock ? Voici notre sélection de parodies, sketchs et détournements à revoir pour se consoler.

1“Get Lucky” (Shredded version)

Oter le son, comme on enlève un tapis sous les pieds. Le groupe brille toujours de mille feux mais le reste n’est pas au diapason : Daft Punk, Pharrell Williams et Nile Rodgers chantent affreusement faux et jouent comme des pieds. Trop drôle.

2“Harder, Better, Faster, Stronger” parodié par Jamel Debbouze et Michael Youn

Dans ce sketch, joué ici au Marrakech du rire, Jamel Debbouze chante “Burger, Nuggets, Nuggets, Burger” au lieu des fameuses paroles… Et le duo finit par s’embrouiller.

3Barack Obama puis François Hollande interprètent “Get Lucky”

Quelqu’un s’est amusé à découper les discours du président américain Barack Obama, puis du président français François Hollande, pour les faire coller au mot près à la chanson. Des deux, on ne sait pas laquelle est la plus drôle. Sans doute celle de Hollande “in english” dans le texte. En tout cas, les deux hommes ont de l’humour puisqu’on trouve encore ces vidéos sur YouTube des années après…


4“Get Lucky” en version française (ça change tout)

Pas besoin d’aller bien loin pour se moquer de ce tube. Il suffit de traduire les paroles en français et c’est tout de suite beaucoup moins groovy. “Comme la légende du phénix, toute fin a un commencement, ce qui maintient la planète en rotation, la force du commencement“, débute la chanson. Et le refrain fait :”Elle est debout toute la nuit jusqu’au soleil, je suis debout toute la nuit pour en profiter, je suis debout toute la nuit pour être chanceux“…

5“Parle à ma main : les Daft Punk”, par Cauet

Comment les Daft Punk ont-ils choisi leurs casques ? Dans la vie de tous les jours ça se passe comment ? Chez le boulanger ? Et chez le coiffeur ? Et quand ils ne portent pas leurs casques, l’effet de la musique est-il le même ? Bref, Cauet se pose des tas de questions. Et donne les réponses dans la foulée.

6Daft Hands “Harder, Better, Faster, Stronger”

Ici ce n’est plus “parle à ma main” mais “chante avec les mains“. Dans ce très original petit happening, réalisé avec une belle économie de moyens, deux mains se déploient en rythme avec les paroles au fur et à mesure du morceau. Réjouissant et superbe idée de clip à emprunter par ailleurs… Avancez à 50 secondes, lorsque les paroles démarrent.

7“C’est nous les Daft Punk”, par Arnaud Tsamère et Ben

Comment se passe le petit déjeuner entre Thomas et Guy-Man après une nuit difficile ? Et comment composent-ils avec allégresse dès le réveil ? C’est ce qu’ont imaginé les deux humoristes. Evidemment, les casques ne sont pas pratiques pour avaler un jus d’orange et croquer des biscottes. Pas très fin mais amusant.

8Kollektivet “2MannyButtons” (trop de boutons)

Ce n’est pas exactement une parodie de Daft Punk, mais ça y ressemble beaucoup, d’autant qu’on retrouve un peu du visuel pyramidal du duo sur scène. Cela pose surtout une question plus générale qui taraude le public électro depuis longtemps : mais que font vraiment les artistes de musique électronique sur scène ? (avancez à 0:50 pour être au coeur du concert).

Source: Lire L’Article Complet